- PUBLICITÉ -
Une bibliothèque qui aspire à devenir le troisième lieu de la famille

Photo Benoît Bilodeau – Une partie de l’équipe de la bibliothèque de Deux-Montagnes: Diane Bourgeois, Tamara Lambert, Marie-Claude Lacroix et la directrice Pascale Dupuis.

Deux-Montagnes: une bibliothèque qui aspire à devenir le troisième lieu de la famille

Avec un réaménagement et l’apport des technologies

L’année 2018 qui se termine en aura été une de célébrations pour la bibliothèque de Deux-Montagnes qui a souligné les 40 ans de sa municipalisation. Mais ces festivités n’ont pas fait oublier à sa directrice Pascale Dupuis de poursuivre les efforts entrepris pour que sa bibliothèque devienne un troisième lieu pour la famille. Et éventuellement un quatrième lieu, lui, virtuel.

«On veut réaménager les lieux pour qu’ils soient encore plus accueillants. On veut attirer plus de gens, pour que la bibliothèque devienne ce fameux troisième lieu, un concept dont on parle de plus en plus. La bibliothèque publique devient alors un lieu de détente de rencontres, d’apprentissages et d’échanges entre les gens de la communauté» , d’expliquer Mme Dupuis, elle-même résidante de Deux-Montagnes depuis 12 ans et en poste depuis quatre ans comme directrice culture et bibliothèque.

Déjà, des réaménagements ont été effectués en ce sens en 2004 avec un nouveau coin café, un salon de lecture et un coin pour les tout-petits. Aussi, en septembre 2015, la Ville a inauguré une nouvelle terrasse extérieure de près de 200 mètres carrés permettant de contempler les abords de la rivière des Mille Îles.

«On veut encore apporter des améliorations et éventuellement aller vers ce qu’on a appelé le quatrième lieu, un lieu virtuel, d’échanges en ligne qui se feraient de façon numérique. Ça pourrait être un club de lecture sur le Web, des conférences en webdiffusion ou sur Facebook Live. On veut profiter de l’apport des nouvelles technologies qui s’offrent de plus en plus à nous» , de préciser la directrice.

Plus de 112 000 prêts

Agrandie à deux reprises, en 1990 et 2004, depuis qu’elle loge dans l’ancien chalet du Club de golf Deux-Montagnes à la suite de sa municipalisation en 1978, 32 ans après avoir vu le jour, la bibliothèque de Deux-Montagnes est certes devenue un lieu important pour la vie culturelle deux-montagnaise.

On y comptait, en 2017, 4 208 abonnés qui ont accès à une collection de plus de 90 000 documents, dont quelque 87 000 livres imprimés, 2 300 documents audiovisuels et 1 600 livres numériques. On y a effectué, l’an dernier, plus de 112 000 prêts de toutes sortes, pour la très grande majorité des livres imprimés (plus de 92 000 prêts). Chaque année, ce sont entre 3 500 et 4 000 nouveaux livres qui viennent enrichir la collection existante que l’on veut «vivante et attrayante» , et tout autant de livres qui sont retirés des rayons, faute d’espace.

Un lieu d’éducation

La bibliothèque de Deux-Montagnes se veut aussi un lieu d’éducation, ouvert à tous les horizons, avec sa programmation d’activités ouvertes à tous, abonnés ou non, offertes aux jeunes, ados et adultes. «Par exemple, nous offrons maintenant des cours de coiffure 101 pour les papas qui y viennent avec leurs filles ou encore des cours d’initiation à l’informatique pour débutants. On a aussi un club de tricot» , d’illustrer Pascale Dupuis, précisant que ce sont une bonne quarantaine d’activités qui sont proposées, bon an, mal an.

Pour en savoir davantage sur les activités ou encore s’abonner, si ce n’est déjà fait: [http://bibliotheque.ville.deux-montagnes.qc.ca].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top