- PUBLICITÉ -
Une 13e édition de la Route des arts

La peintre okoise Marie-André Tardif, l’une des participantes à cette Route des arts.

Une 13e édition de la Route des arts

Jusqu’au 5 août prochain

Jusqu’au dimanche 5 août prochain, une vingtaine d’artistes et d’artisans professionnels de diverses disciplines ouvrent, pour une 13e année consécutive, leur atelier dans la région du Grand Argenteuil, tout cela dans le cadre de la Route des arts. Du nombre, deux des participants ont pignon sur rue à Oka et deux autres dans le secteur de Sainte-Scholastique, à Mirabel.

La Route des arts du Grand Argenteuil, c’est la possibilité de découvrir, sur une durée de neuf jours, très exactement 21 artistes et artisans dans leur milieu de travail, de Saint-André-d’Argenteuil à Lachute, en passant par Brownsburg, Gore et Morin Heighs, sans oublier Oka et Mirabel. Ceux-ci se font alors une grande joie de présenter aux visiteurs du jour leur travail et la manière dont ils réalisent leurs différentes oeuvres, de partager avec les amateurs d’art leur passion.

À Oka, il sera ainsi possible de rencontrer la peintre et muraliste Marie-Andrée Tardif, dont l’atelier est situé au 26, rue Lefebvre, ainsi que l’artiste Jeanne Mance Laplante qui loge au 359, rue Girouard.

La première, Marie-Andrée Tardif [www.marieandreetardif.com], propose des oeuvres se voulant un hymne à la couleur et qui se caractérise par la vivacité de leurs tons, la vibration de leurs contrastes et le feu de son imagination. Sa créativité s’inspire, écrit-on à propos d’elle, à «voir la musique et à entendre la peinture», deux passions transmises dans son enseignement.

«C’est toujours intéressant d’avoir un contact direct de part et d’autre entre l’acheteur et l’artiste, ce qui n’existe pas dans une galerie d’art. En plus, si les gens viennent te voir à ton atelier, c’est qu’ils sont déjà attirés visuellement par ton travail, pour l’avoir vu sur ton site Web ou ailleurs», d’indiquer Marie-Andrée Tardif qui participe à la Route des arts pour une quatrième année de suite.

La deuxième, Jeanne Mance Laplante [www.jeannemancelaplante.com], peintre graveure, aime explorer, par l’entremise de différentes techniques, la sensualité du papier et le velouté des encres à travers la gravure rehaussée de chiné collé, d’encre ou de pastel. Ses oeuvres plutôt symboliques s’inspirent ici de l’être humain et de la nature.

Dans le secteur de Sainte-Scholastique, à Mirabel, deux artistes ouvrent également leurs portes aux visiteurs. Tout d’abord, la peintre Monique Cyr-Laframboise, dont l’atelier Le Pignon d’art est situé au 11111, côte des Saints, propose des œuvres révélant une atmosphère empreinte de lumière diffuse et d’harmonie de couleurs. Celle qui aime explorer l’ambiance des scènes champêtres se dit guidée par sa sensibilité.

Toujours dans le secteur de Sainte-Scholastique, la vitrailliste Louise Houle accueillera les visiteurs dans son atelier vibrant de couleurs et de créativité, aménagé au 7781, rue de Belle-Rivière. On pourra voir à cet endroit, le verre s’animer entre ses doigts et donner naissance à des oeuvres qui se veulent personnelles.

Il est à noter que durant ces deux semaines, les visiteurs seront accueillis de 11 h à 18 h à chacun des endroits proposés par la Route des arts. Enfin, précisons que les artistes et artisans peuvent recevoir les visiteurs sur rendez-vous toute l’année. Un simple coup de fil suffit pour fixer le moment voulu. Renseignements additionnels et téléchargement de la brochure: [www.routedesarts.ca].

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top