- PUBLICITÉ -
Un troisième spectacle annuel pour la Troupe Fusion Danse

Les danseuses de la Troupe Fusion Danse lors du numéro d’ouverture de leur spectacle annuel Et Vie Danse.

Un troisième spectacle annuel pour la Troupe Fusion Danse

Et Vie Danse

La Troupe Fusion Danse a présenté, en uin dernier, à la salle Claude-Potvin, à Laval, son troisième spectacle annuel s’intitulant Et Vie Danse. Parents et amis étaient alors réunis pour admirer le travail des danseurs et du même coup, contribuer à une cause, celle de la Fondation Mira.

Comme chaque année, la Troupe Fusion Danse s’implique, en effet, dans la société et remet une partie des profits de son spectacle à un organisme. C’est donc lors du spectacle que Caroline Dubreuil, présidente de la Troupe Fusion Danse, a annoncé l’atteinte de leur objectif grâce à la vente d’environ 180 billets de spectacle. C’est donc un chèque de 1 000 $ qui a été remis à la Fondation Mira.

Un représentant l’organisme, Roger Roussy, était d’ailleurs présent avec son chien Duff, pour accepter ce chèque. «On trouve ça extraordinaire que des gens croient en nous et de voir que des groupes font des activités comme ce soir, pour nous. Nous n’avons pas de subventions du gouvernement et un chien coûte environ 33 000 $. En 1981, nous avons donné quatre chiens et 160 l’an dernier», a-t-il dit après l’entracte.

Le spectacle de cette année a failli ne pas voir le jour, a expliqué Carole Dubreuil, en entrevue. En effet, à la suite de son retrait pour maladie et d’un retour tardif, la question s’est posée de ne pas tenir le spectacle. «Les plus jeunes y tenaient tellement et la cause était trouvée. En plus, la salle a, cette fois-ci, été facile à trouver. J’ai vraiment senti le besoin de faire le spectacle annuel. C’est avec l’aide de tout le monde que ç’a réussi», a-t-elle ajouté.

C’est devant une salle assez bien remplie que le spectacle Et Vie Danse a pris vie pendant près de deux heures. Pendant la soirée, plusieurs numéros ont défilé, dont des solos et duos créés par les danseurs eux-mêmes. Le tout orchestré selon les raisons qui poussent chacun à danser que ce soit pour crier, s’exprimer, tisser des liens, raconter une histoire, l’adrénaline, l’amour, pour oublier ou pour rêver. Autant d’aspects représentés dans les chorégraphies offertes par les 22 danseurs.

En nouveauté cette année, une troupe d’adolescents s’est ajoutée à la troupe adulte, raison d’être de Fusion Danse, et à la troupe Junior. Ils ont notamment apporté une touche de hip-hop au spectacle.

De plus, sur scène, la chanteuse Alana Des Cœurs a chanté I Hope You Dance, de Lee Ann Womack, pendant que défilait une vidéo de souvenirs photographiques de l’année écoulée. Élodie Lanouette est également venue interpréter, Elle me dit, de Mika.

Pour le spectacle, Nadine Lemieux, une danseuse invitée, a offert un numéro de baladi fort divertissant démontrant tout son savoir-faire dans ce style de danse particulier. Le spectacle a aussi permis de présenter des chorégraphies créées pour des évènements culturels dans la région de Saint-Eustache. Le public a donc pu revoir la chorégraphie présentée lors de la Fête des neiges, en février 2013, et celle de l’ouverture de la nouvelle bibliothèque Guy-Bélisle, en septembre 2012.

Malgré une année difficile, quelques chorégraphies plus laborieuses, le numéro final particulièrement festif a démontré le plaisir que les danseurs de la Troupe Fusion Danse ont à danser et à s’exprimer par cet art. 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top