- PUBLICITÉ -
Un récit fade plein d’action

Gina Rodriguez, dans le long métrage

Un récit fade plein d’action

Miss Balle

Miss Balle est une adaptation d’un film mexicain qui a été inspiré par l’histoire d’une reine de beauté arrêtée aux côtés d’un gang. Afin de plaire au public américain, la production opte pour un suspense énergique, entremêlé de coups de feu et d’explosions.

Dès les premiers instants, on fait la connaissance de Gloria, maquilleuse à Los Angeles. Désirant aider son amie Suzu à remporter le concours pour le titre Miss Baya California, elle va la rejoindre à Tijuana au Mexique. Alors que les deux demoiselles fêtent dans un bar, des trafiquants font irruption, en vue d’éliminer le puissant patron de la police d’État, fréquentant l’endroit. Gloria parvient à sortir indemne, ignorant ce qui est advenu à son amie. Alternant les mauvaises rencontres, elle est livrée au responsable d’un cartel qui l’obligera à participer à des opérations illicites. En échange, il lui promet de retrouver Suzu.

Des choix douteux

Voulant en offrir trop au spectateur, le long métrage s’égare. Des sujets tels que la violence physique et psychologique des femmes en captivité, la corruption au sein des autorités, et la traite sexuelle sont intéressants, mais non approfondis. Plutôt, on mise sur une victime sans expérience, se transformant en militante infiltrée capable de venir à bout des malfrats.

Même si la réalisation de Catherine Hardwicke (Thirteen,Twilight: La fascination) est décevante, le talent des acteurs principaux n’est pas remis en cause. Gina Rodriguez (Annihilation et Deepwater) fait évoluer son personnage un peu naïf en une combattante confiante, au fil des épreuves qu’elle traverse. Ismael Cruz Cordova (il a eu un rôle récurrent dans la saison 4 de la série Ray Donovan) sous les traits de Lino, le chef du clan des gangsters, brille à l’écran. Il interprète avec justesse un homme empathique semblant être un allié pouvant retourner sa chemise et se métamorphoser en un criminel impitoyable.

Ayant l’ambition de créer une nouvelle héroïne féminine face à la brutalité masculine, le scénario effectue des choix douteux. Malgré tout, les cinéphiles friands de rebondissements seront rassasiés.

Ma note: 7 / 10

La semaine prochaine, il sera question du film: «Poursuite de sang-froid» .

Découvrez le site [http://cine-techno.com] afin de consulter les critiques cinéma, jeux vidéo et technologiques.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top