- PUBLICITÉ -
Un premier circuit historique voit le jour à Mirabel

Un Premier Circuit Historique Voit Le Jour à Mirabel

Un premier circuit historique voit le jour à Mirabel

Sainte-Scholastique

Le circuit historique de Sainte-Scholastique, le premier dans l’histoire de la Ville de Mirabel, a été inauguré le 27 août, en présence de nombreux résidants, de dignitaires et d’élus, au parc Léveillé. À cette occasion, le comité de mise en valeur de Sainte-Scholastique, chapeauté par un comité de loisirs, a dévoilé la structure d’accueil du circuit, sous une mise en scène orchestrée par la Société de reconstitution du Bas-Canada 1837-38.

L’attente est maintenant terminée pour les citoyens et les diverses personnes impliquées dans le projet. Le circuit historique compte une quinzaine de panneaux éparpillés dans le village, expliquant son passé riche et tumultueux. Le point de départ, une structure inspirée des allures de l’ancienne gare de train de Sainte-Scholastique, fut dévoilé par le maire de Mirabel, Jean Bouchard, et la députée provinciale du comté de Mirabel, Sylvie D’Amours.

Une grande fierté

D’entrée de jeu, Francine Charles, coordonnatrice du comité de mise en valeur de Sainte-Scholastique, a tenu à remercier toutes les personnes impliquées dans ce projet s’échelonnant sur trois années de travail ardu. Elle expliquait son origine, en faisant un bref historique du territoire depuis sa création, jusqu’à nos jours.

En ce sens, grâce à ces installations, les résidants et les touristes pourront en apprendre beaucoup sur un passé riche parsemé d’acteurs et d’événements marquant l’histoire de la région.

«Dans ce circuit historique, touristique et éducatif, vous découvrirez des événements historiques, des lieux à vocation unique et des combats vécus par la communauté qui ont laissé des traces à Sainte-Scholastique. Ce circuit est le résultat de l’engagement d’un groupe de bénévoles œuvrant dans la mise en valeur de notre histoire et de notre patrimoine. Vingt et une personnes ont été impliquées dans ce projet et nous pouvons être fiers du résultat rendu possible grâce à leur engagement et à leur qualité.»

D’ailleurs, du même souffle, Mme Charles a tenu à souligner la préparation d’une deuxième phase. Elle comprend l’installation de nouveaux panneaux explicatifs, pour ainsi augmenter à 33 le nombre d’affiches dans le circuit sillonnant le territoire de Sainte-Scholastique.

«C’est tous unis que nous désirons redonner, aux citoyens du passé et à ceux qui viendront, la richesse et la connaissance de son héritage. Au nom de tous les bénévoles, je vous propose d’aller, dès maintenant, à la rencontre du passé de Sainte-Scholastique» , de mentionner Marie-Soleil English, présidente du comité de loisirs du village.

Une première visite

Les élus tiraient le rideau cachant la structure de départ du parc Léveillé et des balles à blanc furent tirées par deux acteurs de la Société de reconstitution du Bas-Canada 1837-38. Les citoyens et les curieux étaient invités à lire les différents panneaux et une expédition en calèche fut organisée pour découvrir, en primeur, les autres endroits du circuit.

Enfin, soulignons que l’activité est accessible et gratuite à toute personne passionnée par l’histoire et désireuse de vouloir en apprendre plus sur le patrimoine, les bâtiments, les acteurs et les événements marquants de Sainte-Scholastique. Il suffit de se présenter dans le cœur du village, au point de départ du parc Léveillé, et suivre le chemin indiqué, avec grand intérêt, pour en apprendre davantage.

|

Mirabel

Tourisme

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top