- PUBLICITÉ -

Photo Benoît Bilodeau – Jacques Langlois, du Service des arts et de la culture, Michelle Proulx Charest, résidente des Cours du Moulin, Stéphane Lauzon Lefebvre, artiste en arts visuels, et Pierre Charron, maire de Saint-Eustache, réunis autour du nouveau piano public accessible à tous cet été dans le Vieux-Saint-Eustache.

Photo Benoît Bilodeau – Michelle Proulx Charest, résidente des Cours du Moulin, est une habituée de ce piano public.
Photo Benoît Bilodeau – Toutes les occasions sont bonnes pour jouer du piano.

Un nouveau piano public se fait entendre dans le Vieux-Saint-Eustache

Une invitation à pianoter cet été

Devenu un incontournable ces dernières années, le piano public aménagé devant les résidences Les Cours du Moulin, à la Place du Village, face à la rue Dorion, à Saint-Eustache, se fait à nouveau entendre cet été. Intégré jusqu’à l’an dernier au projet de laboratoire urbain «Espace partagé» de la Ville de Saint-Eustache, celui-ci est maintenant de la responsabilité du Service des arts et de la culture de la Ville de Saint-Eustache.

C’est donc l’occasion, à nouveau cette année, et cela, jusqu’au 3 septembre prochain, jour de la fête du Travail, pour les pianistes aguerris, mais aussi en herbe, à partager leur talent et à pianoter leur morceau préféré… pour le plaisir de jouer tout simplement et ainsi agrémenter l’ambiance du Vieux-Saint-Eustache.

Des moments parfois magiques

Et c’est d’ailleurs sur un tout nouveau piano qu’il est possible de jouer puisque celui de l’an dernier avait été endommagé par les intempéries. Pour le remplacer, un nouveau piano a donc été acquis par le Service des arts et de la culture qui a demandé à l’artiste en arts visuels Stéphane Lauzon Lefebvre, de Saint-Eustache, de peindre la nouvelle acquisition. L’œuvre qu’il a livrée se veut une représentation du Vieux-Saint-Eustache.

Résidente des Cours du Moulin, Michelle Proulx Charest, une ancienne enseignante de musique, n’avait que de bons mots pour ce piano public. Toujours passionnée par la musique, elle y joue régulièrement au grand bonheur de ses amis résidents et des passants. Elle souligne même avoir été accompagnée l’an dernier par un chanteur s’était spontanément jointe à elle le temps de quelques morceaux. «Il avait une si belle voix» , se rappelle-t-elle encore.

«Le piano public est l’occasion de moments improvisés parfois magiques et de belles découvertes» , de partager le coordonnateur du Service des arts et de la culture de la Ville de Saint-Eustache, Jacques Langlois, qui planche actuellement sur l’idée d’un deuxième piano public qui pourrait être aménagé l’été prochain à la promenade Paul-Sauvé, à l’arrière de l’église Saint-Eustache.

Chanter en diapason le 23 août

Par ailleurs, ce fameux piano public de la rue Saint-Eustache sera mis à contribution, le jeudi 23 août prochain, à 12 h 30, dans le cadre la cinquième édition de l’événement annuel Les pianos publics au diapason, qui battra son plein ce jour-là.

Pour l’occasion, le pianiste Guillaume Quesnel sera accompagné d’employés municipaux de la Ville, à savoir Jacques Langlois, Michel Warren, Sophie Boudreau et Christian Bellemare, qui tous interprèteront la chanson thème «Une journée parfaite» de l’auteur-compositeur et interprète Dumas.

Les gens sont d’ailleurs invités à participer et à chanter en diapason avec les musiciens. Les paroles de la chanson seront d’ailleurs distribuées sur place pour leur permettre d’ajouter leurs voix à cette performance musicale qui se fera entendre partout, et en même temps, où des pianos publics sont accessibles à travers le Québec. Aussi, des collations glacées seront offertes à cette occasion.

Il est à noter que l’activité sera annulée en cas de pluie afin, justement, de préserver le nouveau piano acheté cette année. Pour d’autres renseignements, il suffit de communiquer avec le Service des arts et de la culture de la Ville de Saint-Eustache au 450 974-5000.

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours voyage au Melia Punta Cana Beach Resort
- PUBLICITÉ -
Top