- PUBLICITÉ -
Suspense sexy finissant en queue de poisson

Matthew McConaughey et Anne Hathaway.

Suspense sexy finissant en queue de poisson

Sérénité

Après la sortie des fabuleux longs métrages, juste avant le temps des fêtes, on a souvent droit qu’aux restes, quand le mois de janvier arrive. Une production, présentant en tête d’affiche deux vedettes oscarisées, intrigue inévitablement les cinéphiles. L’ayant déjà expérimenté dans le passé, il faut plus que de bons acteurs, afin que le spectateur soit satisfait. Est-ce le cas cette fois-ci?

Propriétaire d’un bateau de pêche, Baker Dill vit du tourisme et de sa récolte de poissons. Sa vie tranquille est chamboulée, lorsqu’il est contacté par son ex-femme, qui lui demande de les sauver, elle et son fils, de son actuel mari violent. Elle le supplie de proposer à ce dernier, une excursion en mer, au cours de laquelle Dill le livrerait aux requins infestant l’enclave tropicale de Plymouth.

Difficile de savoir à quel public s’adresse cette réalisation de Steven Knight (Locke). S’apparentant à un suspense sexy, sur une île paradisiaque, le personnage principal focus sur la capture d’un énorme thon. Il poursuit en s’interrogeant s’il doit tuer le conjoint de son ex pour le bien de son enfant. Jusque-là, le récit se tient. Dès qu’on dévoile le «twist» , l’univers des protagonistes éclate. Cet élément change complètement la manière dont on perçoit les lieux, offrant à l’audience un nouveau genre frôlant la science-fiction. Même en visionnant les bandes-annonces, on ne peut imaginer ce revirement de situation.

Visitez lamoisson.com
- Publicité -

une déception

Matthew McConaughey (Dallas Buyers Club et Interstellaire) et Anne Hathaway (Colossal et Debbie Ocean 8) sont à la hauteur de leurs talents. C’est le couple qu’il forme qui ne l’est pas. La différence d’âge de ces comédiens est trop flagrante pour me convaincre. Jason Clarke (Le premier homme et Terminator: Genisys), sous les traits de l’époux oppressif, mérite une correction, c’est évident! Diane Lane (Sous le soleil de Toscane), interprétant une beauté locale, utilise Baker comme gigolo, et Djimon Hounsou (Les Gardiens de la Galaxie et Le Diamant de sang) dans la peau du second du capitaine demeurent anecdotiques au sein de l’histoire.

Débutant par un soixante minutes correspondant à nos attentes, la suite mêle beaucoup trop les cartes inutilement, résultant par une déception presque assurée.

Ma note: 5,5/10

La semaine prochaine, il sera question du film «Miss Balle» .

Découvrez le site [http://cine-techno.com] afin de consulter les critiques cinéma, jeux vidéo et technologiques.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top