- PUBLICITÉ -
Soyez aux commandes d’une moto avec le jeu Trials Rising

Le jeu Trials Rising propose des parcours complètement déjantés, ainsi que des paysages fantastiques.

Soyez aux commandes d’une moto avec le jeu Trials Rising

Lisez la chronique techno de Sébastien Trottier. Cette semaine: le jeu Trials Rising.

Le jeu Trials Rising a vu le jour à la suite du succès des précédents volets: «Évolution» et «Fusion» .

Nous sommes aux commandes d’une moto, tentant de traverser la ligne d’arrivée en devançant les concurrents, via un trajet accidenté. Les chutes sont nombreuses, donnant l’occasion de poursuivre là où vous êtes, en échange d’une pénalité de quelques secondes. Attelez-vous, car il faut moult essais en vue de crier victoire.

Les parcours complètement déjantés, ainsi que les paysages fantastiques, nous font voyager aux quatre coins de la planète. Il est monnaie courante d’effectuer des sauts vertigineux et des cascades tournoyantes, via des trampolines, des ventilateurs, et même des parties du décor.

Simple à prendre en main, accumulez les heures de pratique de manière à maîtriser toutes les subtilités. Les contrôles minimalistes n’utilisent que trois boutons principaux (accélérateur, frein et gérer l’équilibre de l’engin), permettant évidemment de s’amuser, que l’on soit débutant ou expert.

Une jouabilité toujours présente

L’arrière-plan étant beaucoup moins détaillé, et ayant une fluidité passant de soixante à trente images par secondes, la version Switch n’est pas du même calibre que sur PS4 et Xbox One. Malgré cela, la jouabilité est toujours présente et reste agréable à l’œil. J’ai remarqué fréquemment des anomalies visuelles juste avant le départ. Rien de bien grave, et de plus, elles ne se produisent pas durant une course.

La compétition maîtresse s’échelonne sur une centaine de pistes, incluant des objectifs à accomplir, offrant une deuxième lecture des circuits. Le mode «université» est une étape à ne pas négliger, si vous voulez connaître les techniques indispensables en vue d’affronter les obstacles ardus. Une chance que la courbe de difficulté n’est pas trop abrupte, ce qui en découragerait plus d’un. Le mode «tandem» provoque de multiples rires et de petites bisbilles, puisque deux joueurs manipulent une seule bécane. L’éditeur de niveau ultra-complet laisse libre cours à notre imagination.

Le jeu en ligne est accessible, et pour les joutes locales entre amis, on peut le faire sur une même console, sans possibilité d’en connecter plusieurs ensemble.

Si vous exigez des graphismes haut de gamme, procurez-vous le jeu chez un autre constructeur, sinon l’adaptation de Trials Rising, de Nintendo, demeure fort attrayante.

Développé par RedLynx et distribué par Ubisoft.

Ma note: 8/10

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top