- PUBLICITÉ -

Ernest Labelle entouré du conseiller municipal Patrice Paquette et du maire Pierre Charron lors de la remise, en 2012, de l'Ordre de Saint-Eustache.

Saint-Eustache rend hommage à un grand bénévole et à un Grand Citoyen disparu

C’est avec beaucoup de tristesse que, à la suite de l’annonce de son décès, la Ville de Saint-Eustache désire rendre hommage à M. Ernest Labelle, un grand bénévole dans toute la force du terme, décoré de l’Ordre de Saint-Eustache.

Après une carrière d’archiviste bien remplie au Vieux-Port de Montréal, spécialisé en histoire de la navigation et du développement des eaux navigables au Québec, Ernest Labelle a pris sa retraite en 1994. Dès ce moment, il s’est impliqué à fond dans le bénévolat, notamment comme directeur de la Société d’histoire régionale des Deux-Montagnes. En 1995, il s’est joint à la Corporation du moulin Légaré, d’abord comme vice-président, puis comme président. En tout, il aura consacré tout près de 20 ans de sa vie aux destinées de la Corporation.

« Sous sa gouverne, la Corporation a réellement pris son envol. Rappelons que c’est à lui que nous devons les importants travaux de restauration des mécanismes du moulin qui ont permis, et qui permettent encore aujourd’hui au moulin de fonctionner en toutes saisons. C’est aussi grâce à lui, à sa ténacité et à sa persévérance que le moulin Légaré a pu être reconnu comme lieu historique national par le gouvernement fédéral », de souligner, par voie de communiqué de presse, le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron, ajoutant que les réalisations de M. Labelle dépassent largement le fonctionnement et la conservation du moulin Légaré. Sous sa présidence, la Corporation s’est, en effet, vu confier par la Ville la mise en valeur de l’ensemble des attraits patrimoniaux du Vieux-Saint-Eustache, et toutes les activités touristiques et promotionnelles les entourant.

« Ernest Labelle a su donner une image de marque distinctive des plus soignées au Vieux-Saint-Eustache, qui permet, depuis, d’attirer davantage de résidents et de rejoindre les touristes des Basses-Laurentides. C’est aussi grâce à lui que le Festival de la galette a pu connaître un formidable essor et devenir un événement aussi populaire », rappelle le maire. Ce grand bénévole s’est également impliqué à fond au sein de toutes les instances municipales vouées au développement de la culture et à la préservation du patrimoine, dont le Conseil des arts, devenu la Commission de développement des arts et de la culture, la Commission des biens, des sites patrimoniaux et de la toponymie, et la Commission d’acquisition d’œuvres d’art.

Heureusement, de poursuivre le maire Charron, Ernest Labelle aura eu la chance de voir son travail et sa contribution reconnus de son vivant, puisqu’il aura successivement été récipiendaire du prestigieux prix Ambassadeur décerné par les Grands Prix de la culture des Laurentides, récipiendaire du Prix du mérite en interprétation du patrimoine de l’Association québécoise des interprètes du patrimoine, membre honoraire à vie de la Corporation du moulin Légaré, décoré de la Médaille de l’Assemblée nationale et récipiendaire de l’Ordre de Saint-Eustache en 2012, pour son apport inestimable à sa collectivité.

« Ernest Labelle laisse une marque indélébile sur sa communauté, de même qu’un héritage de grande qualité à sa collectivité. Au nom des membres du conseil, de l’administration municipale et de tout le milieu culturel eustachois, je tiens à adresser nos plus sincères condoléances à ses enfants, Marie-Claude et Frédéric, à ses petits-enfants, de même qu’à tous ses proches et amis », de conclure Pierre Charron.

À LIRE AUSSI

Ernest Labelle: Décès d’un grand passionné du moulin Légaré

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top