- PUBLICITÉ -

Photo courtoisie d’Ysabelle Gauthier - Au total, 820 personnes ont visité, en voiture, le parcours hanté du Comité de mise en valeur de Saint-Benoît.

Saint-Benoît: 820 personnes ont visité le parcours hanté

Les familles et les petits monstres qui ont visité le secteur de Saint-Benoît, à Mirabel, au soir du 31 octobre, ont eu droit à bon nombre de surprises, alors que le Comité de mise en valeur de Saint-Benoît organisait la deuxième édition de l’événement «L’Halloween à l’église, ici c’est permis».

Le contexte entourant la pandémie n’a pas empêché la tenue de ce rendez-vous festif et familial. L’équipe du comité a créé un parcours en voiture, ajusté selon les exigences de la Santé publique, dans le but d’offrir aux convives, surtout aux plus jeunes, des émotions dignes de la période de l’Halloween.

«Un achalandage impressionnant à fait passer de 500 à 820 visiteurs le nombre de personnes qui ont pu voir les très nombreux décors installés dans l’immense stationnement devant le centre culturel et de l’église, un véritable village hanté», de mentionner Ysabelle Gauthier, conseillère municipale à la Ville de Mirabel et membre de l’équipe du Comité de mise en valeur du secteur de Saint-Benoît. L’événement, qui a connu un franc succès, a d’ailleurs été souligné lors de la séance du conseil municipal suivant l’Halloween.

Il faut mentionner que Mirabel était des partenaires de cette activité; 15 au total. Elle a réuni plus d’une quarantaine de bénévoles.

Un rendez-vous à ne pas manquer!

Les bénévoles du comité de mise en valeur annoncent qu’ils sont déjà en préparation d’une nouvelle édition de leur église hantée, qui se tiendra à l’Halloween 2021. Plusieurs surprises seront au menu. Il s’agira d’un rendez-vous qui connaîtra autant – sinon plus – de popularité que les deux éditions précédentes.

En 2019, l’équipe bénévole a initié l’activité de l’Halloween à l’église, en permettant aux visiteurs et résidants de parcourir l’intérieur de l’église de Saint-Benoît. Aux dires d’Ysabelle Gauthier, l’initiative avait été remarquée comme une première audacieuse.

Rappelons que le Comité de mise en valeur de Saint-Benoît est reconnu pour mettre en place différents projets communautaires de ce genre, en collaboration avec la Ville de Mirabel et d’autres partenaires et donateurs.

Il est l’instigateur d’un projet de jardin communautaire dans ce secteur de la ville, qui permet aux citoyens de se réunir, de partager une expertise en jardinage et en agronomie et de profiter de légumes frais suite aux récoltes. Cette année, dans le cadre de la toute première édition, c’est plus de 1 300 livres de légumes frais qui ont été récoltés au profit de la communauté.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top