- PUBLICITÉ -
Roch Voisine: impeccable et sympathique

Roch Voisine, une présence sympathique et chaleureuse sur scène.

Roch Voisine: impeccable et sympathique

Mirabel en fête

C'est à Mirabel, à l'occasion de la fête annuelle de la municipalité, que Roch Voisine a clos sa tournée Americana, fruit de ses trois albums réunissant les plus grands succès du répertoire musical folk-rock de l'Oncle Sam.

Les gens s’étaient déplacés en grand nombre pour assister au spectacle du célèbre chanteur qui a souligné ses 25 années de carrière en 2011.

Accompagné de ses six musiciens, il a lancé la soirée avec un grand classique de Neil Young, Heart of Gold. Reprenant aussi les chansons les plus connues du répertoire américain, Roch Voisine a vite gagné l’adhésion de la foule.

Il faut dire que le chanteur paraissait très à l’aise avec ce répertoire folk, auquel se sont ajoutées quelques chansons à saveur country. Plus qu’avec ses chansons francophones qui l’ont pourtant consacré dans toute la francophonie, se traduisant à l’époque par une véritable Rochmania sur le territoire européen.

En choisissant de redonner vie sur disque aux vieux classiques de Bob Dylan, Simon and Garfunkel, Eagles, et même de Joe Dassin, avec sa version anglaise de Salut les amoureux, City of New Orleans, le chanteur s’est visiblement fait plaisir.

Sa prestation sur scène s’en ressent. La mise en scène de son spectacle est sobre, sans prétention, empreinte d’authenticité. Après une carrière bien remplie, l’ancien poulain de Paul Vincent s’est offert un retour aux sources musical, délaissant quelque peu la chanson pop au profit du folk, un style avec lequel sa nature simple semble mieux se conjuguer.

Commentaires sympathiques, sourire discret mais sincère, réservé dans ses mouvements, la simplicité de Roch Voisine n’est pas feinte. Et c’est sans doute ce qui explique qu’il soit encore si populaire.

Pour ceux qui l’ignorent encore, Roch Voisine réside dans les Basses-Laurentides. Il s’est rapidement chargé de le rappeler aux spectateurs, question sans doute de leur faire sentir qu’il n’est pas si différent d’eux: «Vous savez qu’on est presque voisins. J’habite pas loin», a lancé le chanteur.

Roch Voisine s’est permis quelques notes plus country en interprétant Crazy, «la chanson country la plus populaire de tous les temps», selon lui, et les vieux classiques de Willie Nelson et Willie Lamothe.

Après une heure aux tonalités américaines, la star adulée des années 90 a repris ses vieux «tubes» dans la langue de Molière: Avant de partir, Darlin, La légende Oochigeas et aussi Hélène, son plus grand succès en carrière qu’il a offert en version rock avant de le reprendre en rappel tel que les gens l’ont connu.

Il a aussi chanté Montréal-Québec, un titre qui fait partie de l’album Confidences qu’il lancera en septembre prochain.

Bien qu’établi au Québec, le chanteur a tenu à rappeler ses origines acadiennes en interprétant la chanson bien connue Jean Johnny Jean, qu’il aura d’ailleurs l’occasion de chanter à nouveau au Festival interceltique de Lorient qui se déroule du 3 au 12 août, en France, durant lequel il rendra hommage à la culture cajun.

Fier de sa spécificité acadienne, il a d’ailleurs souligné avoir été choisi comme porte-parole pour le Congrès mondial acadien de 2014, un événement qui se tient tous les cinq ans.

Le spectacle a été suivi d’un magnifique feu d’artifice.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top