- PUBLICITÉ -
Place à Des souris et des hommes

La pièce Des souris et des hommes sera présentée au Théâtre Lionel-Groulx le 22 novembre et à l’auditorium de la polyvalente Deux-Montagnes le 1er décembre.

Place à Des souris et des hommes

Au Théâtre Lionel-Groulx et à la PDM

Le téléfilm Des souris et des hommes, inspiré du roman du même nom, est très certainement l’un des grands moments de la télévision québécoise, alors qu’il avait été présenté en 1971 à l’émission Les Beaux Dimanches, à Radio-Canada. Les personnages de George et Lennie prendront de nouveau vie, alors que la pièce Des souris et des hommes prendra l’affiche ces prochaines semaines au Théâtre Lionel-Groulx, à Sainte-Thérèse, et à la polyvalente Deux-Montagnes (PDM).

Œuvre touchante et magistrale adaptée du roman de John Steinbeck, l’un de ses écrits majeurs avec Les raisins de la colère, la pièce réunira cette fois les comédiens Robert Brouillette et Paul Dion dans les rôles principaux de George et Lennie, interprétés à l’époque par Hubert Loiselle et Jacques Godin.

La comédienne Michèle Deslauriers assurera la mise en scène de cette nouvelle production de La Comédie Humaine, une compagnie théâtrale basée à Sainte-Marthe-sur-le-Lac. Sept autres comédiens se retrouveront également sur scène pour camper les autres rôles: Joëlle Morin (femme de Curley), Pierre Gendron (Slim et le Boss), Denis Roy (Carlson), Pierre Rivard (Curley), Richard Robitaille (Whit), André Richard (Candy) et Adrien Lacroix (Crooks).

L’action de la pièce Des souris et des hommes se situe en Californie, entre les deux guerres de 1914-1918 et 1939-1945, à une époque où la crise économique est la plus difficile, sur une immense ferme qui engage des hommes qui parcourent le pays à la recherche de travail pour survivre. Deux individus s’y présentent, l’un – George – brillant et débrouillard, l’autre – Lennie – déficient et limité, mais d’une force physique extraordinaire. Les deux ont, même si tout semble les séparer, un rêve en commun, devenir propriétaires d’une terre: avoir leur petite maison à soi, cultiver et travailler à leur rythme, ne plus être l’esclave d’un «boss». Mais, il y a aussi dans le décor la femme de Curley qui, elle aussi, a un rêve: devenir une grande actrice de cinéma à Hollywood. Qu’est-ce que le destin va décider pour eux?

«Des personnages attachants, des scènes émouvantes, un auteur d’une grande force et d’une grande délicatesse, voilà une pièce qui nous apporte beaucoup de questionnements, à la fois, sur notre propre solitude, notre compassion, nos amitiés et sur nos rêves parfois si difficiles à réaliser avec tous les écueils qu’ils comportent. Et lorsque l’on quitte ces personnages, les dernières répliques de la pièce s’impriment dans notre cœur, et ce, pour toujours», mentionne la metteure en scène Michèle Deslauriers, en parlant de cette pièce.

«Parfois drôle, parfois triste, Des souris et des hommes c’est un magnifique récit, intemporel, dans lequel les relations humaines sont mises en avant, un récit qui ne laisse personne indifférent», d’ajouter Martin Lavigne, fondateur et directeur artistique de La Comédie Humaine.

Celui-ci est également satisfait de l’accueil reçu, puisque la pièce sera présentée plus de 80 fois à travers le Québec d’ici la mi-avril. Elle fera ainsi halte au Théâtre Lionel-Groulx le 22 novembre et à l’auditorium de la PDM le 1er décembre. Les billets sont disponibles, dans un premier cas, à la billetterie d’Odyscène [www.odyscène.com] que l’on peut joindre au 450-434-4006 et, dans un deuxième cas, à La Comédie Humaine [www.lacomediehumaine.ca], que l’on peut joindre au 450-623-3131.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top