- PUBLICITÉ -

Pierre Legault et sa conjointe Lyne Villeneuve, champions canadiens de danses latines.

Un couple eustachois est champion canadien de danse

Lorsqu’il ne trouve pas des façons d’amasser des sous afin de venir en aide aux jeunes de la région par le biais de la Fondation Émile-Z.-Laviolette, c’est sur les planchers de danse que Pierre Legault se passionne. Les 27 et 28 août, à l’occasion des championnats nationaux de danse présentés à Gatineau, il est monté sur la première marche du podium avec sa partenaire et conjointe Lyne Villeneuve.

Pierre et Lyne ont fait leur début sur le circuit de compétions en 2004, dans la catégorie « Latin et standard. Depuis, ils n’ont cessé de gravir les échelons, se classant aujourd’hui 3e au monde chez les 50 ans et plus. Représentant le Canada dans différentes compétions au niveau national et international, ils ont eu l’occasion de se rendre aux États-Unis, en Belgique, en Espagne, en Angleterre, en France, en Autriche et en Irlande pour démontrer leur savoir-faire.

« Lyne et moi avions déjà fait de la danse, chacun de notre côté, individuellement avant de se rencontrer il y a de cela 20 ans. Nous avons donc décidé de mettre ça ensemble et de danser en couple », explique Pierre Legault qui estime à une douzaine d’heures par semaine le temps consacré à l’entraînement avec leur entraîneur, Jean-Philippe Milot du Studio 2720 de Montréal.

Le cha-cha-cha, la rumba, la samba, le paso doble et le jive n’ont plus de secrets pour Pierre et Lyne qui volent littéralement sur la piste de danse. Aux plus récents championnats canadiens, à titre d’exemples, le couple était noté pour chacune des cinq danses latines. Leur total de points lors de ces cinq démonstrations déterminait alors leur classement.

« Nous sommes champions canadiens depuis plusieurs années. Nous avons gagné de nombreuses compétitions. Jusqu’en janvier 2020, avant la pandémie, nous nous promenions partout aux États-Unis et en Europe pour participer à des compétitions », ajoute le dg de la Fondation Émile-Z.-Laviolette.

Vie équilibrée

Comme dans n’importe quel sport d’élite, pour arriver à performer sur les scènes nationale et internationale comme le font Pierre Legault et Lyne Villeneuve, ces athlètes doivent bien sûr passer des heures à s’entraîner, pour maîtriser les chorégraphies notamment, mais ils doivent aussi avoir une vie équilibrée qui leur permet d’emmagasiner l’énergie nécessaire.

« Nous devons avoir un régime de vie équilibré, au niveau de notre alimentation, du développement corporel et un plan bien structuré pour réaliser et atteindre les performances visées », explique Pierre qui fait aussi appel à un psychologue sportif pour le guider.

« J’aime performer. Lyne et moi sommes deux performers dans l’âme depuis des années. Nous aimons avoir cette possibilité de se dépasser, mais nous dansons surtout pour notre satisfaction personnelle », raconte Pierre pour expliquer pourquoi il aime tant danser.

Sans oublier, qu’au fil des 17 dernières années, les danseurs ont créé de nombreux liens d’amitié un peu partout en Amérique et en Europe avec d’autres passionnés de la danse.

« La danse nous fait voyager énormément, souvent avec les mêmes gens. Nous allons en Europe entre deux et trois fois par année et aux États-Unis assez régulièrement ».

Pierre et Lyne s’entraînent actuellement en vue du prochain championnat du monde qui aura lieu en décembre à Blackpool, dans le nord de l’Angleterre.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top