- PUBLICITÉ -
COVID-19, Pat le Crooner, chanteur, résidences pour personnes âgées, CHSLD

Patrick Farmer, alias Pat le Crooner, sème le bonheur dans les résidences pour personnes âgées.

Pat le Crooner chante pour les aînés

Le chanteur fait la tournée des résidences

Il y a toutes sortes de manières de se rendre essentiel en ces temps de pandémie, et la musique semble faire l’unanimité parmi les remèdes qui conjurent l’ennui, font baisser le niveau d’anxiété et injectent une part de bonheur à un moment où nous en avons bien besoin.

Les chiffres nous sautent quotidiennement au visage, les personnes âgées sont une cible particulièrement privilégiée par ce virus déroutant, et le chanteur Patrick Farmer, qui se produit sous le nom de Pat le Crooner, a pensé à eux en concoctant ce spectacle itinérant intitulé Les aînés, c’est la priorité qu’il trimballe bénévolement depuis quelques semaines, d’une résidence à l’autre.

Deux heures de grands succès

Les règles de distanciation sociales sont chaque fois respectées, le chanteur stationne sa camionnette devant l’établissement visité, déploie son matériel (amplificateur et boîtes de son) et dépose sa jolie voix sur un accompagnement virtuel qu’il contrôle en manipulant son ordinateur portable. Il est aidé en cela par son ami Claude Gagné (Son à profusion), la conjointe de celui-ci, Geneviève, et son pote Michel Vallières (Les productions O-Val), tous bénévoles.

Avec humour et entrain, il enchaîne pendant, tout près de deux heures, les grands succès d’un palmarès puisant dans les répertoires d’Elvis Presley, Johnny Cash, Roch Voisine, Patrick Norman, Willie Lamothe, Joe Dassin, Frank Sinatra, Edith Piaf, Ginette Reno, Michel Louvain, Pierre Lalonde et plusieurs autres, pendant que son public, qui sur son balcon, qui à sa fenêtres, l’écoute en dansant et en tapant des mains.

Jusqu’ici, Pat le Crooner a livré la marchandise devant plusieurs résidences de Laval et de la Rive-Sud (quelques prestations ont dû être reportées en raison du mauvais temps) et s’arrêtait aujourd’hui (6 mai) à la Résidence Mirabel, un complexe de 80 logements pour retraités autonomes de 55 ans et plus, situé dans le secteur de Saint-Canut. Il y donnait une 18e prestation du genre depuis un mois.

De père en fils

Pat le Crooner est aussi très actif sur Patente Mania, sa page Facebook sur laquelle il présente des chansons et des vidéos de ses performances tout en montrant la véritable étendue de son répertoire.

Maintenant établi à Sainte-Adèle, Patrick Farmer a vécu à Saint-Eustache, de 1993 à 2019, où il été notamment président de l’association des citoyens du quartier Rivière-Nord. Il travaille comme répartiteur à la centrale 911 de Laval depuis 31 ans, mais la musique occupe aussi une place très importante dans sa vie, une passion qui lui vient de son père qui aimait chanter, d’où cet intérêt pour le répertoire des chanteurs de charme.

Habitué de se produire dans les résidences pour personnes âgées, il a vu la COVID-19 mettre un frein à ses activités musicales, avant d’expérimenter la formule actuelle, à la suggestion de Claude Gagné. Dès le départ, il a voulu le faire gratuitement. «Je me suis dit : pauvres gens âgés qui sont confinés. Il faut que je fasse quelque chose», résume Patrick Farmer qui trouve sa motivation dans le simple fait d’égayer leurs journées. «Vous ne pouvez imaginer tout le bien que ça m’apporte», d’ajouter le chanteur.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top