- PUBLICITÉ -
Oser participer au concours Paroles et musique

Le fondateur du studio La Relève

Oser participer au concours Paroles et musique

Coup d’envoi à l’école secondaire des Patriotes

Le concours Paroles et musique 2014 a été officiellement lancé à l’école secondaire des Patriotes de Saint-Eustache dans une très belle ambiance assurée par des élèves enthousiastes. Ce concours est organisé pour la quatrième année par le studio La Relève, situé à Rosemère, en collaboration avec plusieurs écoles secondaires, notamment celles du territoire de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI).

Le principe est simple: les élèves sont invités à écrire des textes. Les meilleurs seront mis en musique par des jeunes artistes du studio La Relève et un CD sera enregistré. Plus qu’un simple studio d’enregistrement, La Relève est une organisation qui aide les jeunes à bâtir leur fierté et à rêver grand pour réussir. Elle vise à encourager les jeunes à rester sur les bancs d’école grâce à une multitude de projets reliés à la musique.

Ce travail de préparation de textes se fait en partenariat avec les professeurs de français de l’établissement participant. Chacun voulait les remercier pour leur implication. «Ils ne sont pas contraints, ils font cela avec enthousiasme», se félicite Christophe Danetz, fondateur du studio.

Pour les élèves, il s’agit là d’une occasion unique de s’exprimer librement et finalement, de se découvrir eux‑mêmes. C’est la deuxième année que l’école secondaire des Patriotes participe. «L’an passé, on a eu des choses merveilleuses, avec une finale enlevante», se félicitait‑on du côté de la direction de l’établissement, ajoutant: «Parlez avec votre cœur, sans barrière. Que vous réservez-nous pour cette année? De l’émotion? Du rire? Je suis sûr que le gagnant sera issu de notre école.»

Les organisateurs avaient invité le groupe nöyZe, ancien vainqueur du concours, à raconter son expérience et à jouer plusieurs morceaux. Ce groupe de rock est composé de quatre jeunes musiciens ultradynamiques et sympathiques, qui ont rapidement séduit les jeunes rassemblés à l’agora par leurs rythmes énergiques. «Pour nous, c’est un concours enrichissant. On reçoit des textes, on se les approprie, on les met en musique. On crée des liens avec ceux qui écrivent», explique le chanteur, Adrien. Et de livrer quelques conseils aux auteurs en herbe: «Gardez un calepin sur vous. Notez un bout de phrase qui pourra devenir un texte. Tout le monde a des choses à dire. Soyez sincères, cela se ressent.»

Et de livrer une anecdote surprenante. L’an passé, l’auteur du texte gagnant ne voulait pas le rendre à son professeur, car il n’était pas content de son travail. Finalement, il s’est laissé convaincre… «Ayez confiance en vous», ont insisté les membres du groupe nöyZe.

Les résultats seront connus en avril. Les vainqueurs, le parolier et les musiciens, se verront offrir un séjour au Mexique. Un voyage qui ne se veut pas seulement touristique, mais un véritable échange culturel avec la population et des jeunes artistes locaux. Les anciens lauréats ont témoigné de la portée humaine de ce voyage.

Une motivation supplémentaire pour les élèves qui, à en croire les mains levées, participeront très nombreux à cette épreuve. «Osez! 8 000 élèves ont participé depuis quatre ans. Pourquoi pas vous?» a conclu Georges Brissette, directeur général adjoint à la CSSMI.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top