- PUBLICITÉ -
L’OPNM et Cristina Altamura

(Photo Pierre Latour) - Le maestro Michel Brousseau.

L’OPNM et Cristina Altamura

Le 3 avril à Sainte-Thérèse

Une nouvelle entente de deux ans avec le Théâtre Lionel-Groulx permettra à l’Orchestre philharmonique du Nouveau Monde et maestro Michel Brousseau de se produire dans la grande salle du collège, et c’est avec la participation de la soliste Cristina Altamura que sera donnée la première représentation, le dimanche 3 avril, en après-midi.

Le chef connaît bien la pianiste new-yorkaise, par ailleurs fille de la célèbre soprano Carmela Altamura, et le programme de ce spectacle sera, selon ses propres commentaires, «accessible, poétique et mélodique, une musique descriptive dont les phrases dessinent des images».

Le livret du spectacle vous convie au 2e concerto pour piano et orchestre de Chopin, mais vous entendrez aussi, de Mozart, l’ouverture des Noces de Figaro, ainsi que la Symphonie pastorale de Beethoven.

Le concert débute à 15 h et le prix d’entrée est de 34 $ pour entendre un solide orchestre accompagner une fabuleuse pianiste, le tout dirigé par un chef qui s’impose ici comme en Europe.

Parmi ses grandes expériences artistiques, rappelons que le chef a été invité à diriger la Messe solennelle de saint Rémi, de Théodore Dubois, au Carnegie Hall de New York, lui qui a enregistré deux œuvres inédites du compositeur avec l’OPNM chez ATMA Classique.

Avec cette entente qui unit l’OPNM à notre diffuseur régional et le soutien financier de la Ville de Blainville, qui fournit un local à sa Maison des associations, le chef Brousseau témoigne que ça bouge pour lui, alors qu’il parcourt toujours quelque 4 000 kilomètres par mois afin de diriger son orchestre et ses quatre chœurs.

Et son fonds de pension sera sans doute constitué de Air Miles puisque ses contacts, lors de nombreux voyages de collaboration en Italie, semblent maintenant essaimer en Europe.

Retenez également que l’OPNM donnera aussi Le Requiem de Verdi, le samedi 30 avril, à compter de 20 h, à l’église Sainte-Thérèse-d’Avila.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top