- PUBLICITÉ -

C’est le genre d’ambiance qui vous attend à Saint-Placide, cet été.

Le retour des arts vivants à Saint-Placide

Là aussi, on avait dû encaisser le choc de la déception, l’année dernière, au fur et à mesure que s’imposait l’évidence. Pas de spectacle. Pas d’exposition. Il faudrait remettre tout ça à plus tard. Nous y voilà!

On parle d’ailleurs du bonheur des retrouvailles, dans les communications de la Société Arts et Culture de Saint-Placide, qui dévoilait tout récemment sa programmation 2021, laquelle reprend plusieurs événements qui n’avaient pu avoir lieu en 2020 et qui pourrait peut-être se bonifier, sait-on jamais, si les bonnes nouvelles continuent de s’accumuler.

Cafés-concert en terrasse

Chose certaine, la Maison de la culture accueillera des artistes et un public dès le dimanche 4 juillet, avec la série Cafés-concert en terrasse, qui accueillera le Trio Émérillon. Cet ensemble, formé de Charlotte Layec, clarinettiste, Elizabeth Skinner, violoniste et Olivier Hébert-Bouchard, pianiste, puise dans les répertoires classique et moderne.

Cette série sera présentée tous les dimanches de juillet, à compter de 11 h, en bordure du lac des Deux Montagnes. Le 11 juillet, le public fera connaissance avec (Olivier) Babaz et (Mark) Nelson. La contrebasse et la batterie se répondent en douceur quand ces deux musiciens lancent la conversation sur des rythmes de jazz qui s’animent tout en finesse. Moderne et beau.

Le 18 juillet, ce sera le trio instrumental À l’Est, formé du guitariste Michael Cotnoir, de la violoniste Olga Semionova et du contrebassiste Philippe Leduc. Romantisme, classique, musiques du monde et tziganes sont au cœur de leurs propositions musicales.

Enfin, le 25 juillet, l’amour du Québec et de la samba brésilienne convergeront par la guitare et la voix de l’auteur-compositeur-interprète Diogo Ramos, en formule trio.

Les Vendredis jazzés

La chose porte bien son nom puisqu’elle se produira tous les vendredis, du 16 juillet au 27 août. Chaque fois, le guitariste David Gauthier et les deux autres membres de son trio, c’est à dire le bassiste Sylvain Bélisle et le batteur Alain Boyer, vous feront dodeliner de la tête à compter de 18 h, et ce, en compagnie de leurs artistes invités.

Les Belles soirées à l’église

Elles arriveront un peu plus tard, mais rien ne vous empêche de vous y préparer, d’autant plus qu’il est permis d’espérer que le nombre de personnes qu’on pourra accueillir risque d’augmenter au rythme accéléré de la vaccination.

Or, le samedi 25 septembre, en soirée, l’auteure-compositrice interprète Ingrid St-Pierre vous charmera avec sa poésie aussi douce que la voix et les musiques qui l’enveloppent. En formule piano et violoncelle, ça sonne déjà bien.

Cette série, vous l’aurez bien compris, est présentée à l’intérieur de l’église de Saint-Placide (un maximum de 90 spectateurs pour l’instant), et accueillera, le samedi 9 octobre, la harpiste Valérie Milot et le violoncelliste Stéphane Tétreault, tous deux se produisant sur des instruments d’exception (une Apollonia et un Stradivarius) pour faire entendre des œuvres notamment puisées dans les répertoires de Schubert, Chopin, Saint-Saëns, et Fauré.

Enfin, le 13 novembre, Andrea Lyndsay et Luc De Larochellière vous livreront les chansons emmagasinées sur leurs deux albums «de couple», C’est d’l’amour ou c’est comme et S’il n’y avait que nous. Pour l’occasion, ils seront accompagnés de Marc Pérusse (guitares et basse), Marc Papillon (basse, guitare et clavier) et Justin Allard (batterie).

Expositions

La sélection des artistes n’était pas complétée, au moment d’écrire ces lignes, il est tout de même acquis que la Maison de la culture exposera des œuvres tout au long de l’été, les samedis et dimanches.

Pour le reste, pour vous tenir à jour quant à cette programmation et pour vous procurer des billets, consultez le site [artsetculturestplacide.com] et la page Facebook de l’organisme : [www.facebook.com/SocieteArtsEtCultureDeSaintPlacide/].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top