- PUBLICITÉ -
Entete Culture

Le plaisir est de la partie!

Mario & Luigi: Bowser’s Inside Story + Bowser Jr.’s Journey

Après huit ans, la console Nintendo 3DS demeure présente malgré l’arrivée de la Switch. En fin de vie, le développeur japonais y propose des adaptations d’anciens succès. Il y a un an et quelques mois, c’était Mario & Luigi: Superstar Saga, qui avait droit à une refonte. C’est maintenant, le troisième volet de la franchise, Mario & Luigi: Bowser’s Inside Story + Bowser Jr.’s Journey, d’être au devant de la scène.

Jeu de rôles, d’action et d’aventures, il faut chercher un remède au sein du royaume Champignon, en vue de soigner les habitants contaminés. S’étant fait avaler par leur ennemi juré, les frères vont explorer ses entrailles. Ils devront collaborer tous ensemble de manière à résoudre les différentes énigmes.

Évoluant graphiquement avec des textures plus raffinées, le côté humoristique continue à faire sourire. Par contre, les concepteurs n’ont pas inclus d’effet 3D, misant davantage sur le modèle 2DS qui n’est pas compatible technologiquement.

Un apprentissage

Le plaisir est de la partie grâce à une histoire et une jouabilité aussi efficace. On doit apprendre à maîtriser les aptitudes et les techniques de combat des personnages. Les sauts, les coups de marteau, et les vrilles concernant le duo de plombiers, ainsi que les attaques flambées, les coups de poing de Bowser sont essentiels, lors des affrontements, et ce, en alternance. Ils permettent aux protagonistes de gagner de l’expérience dans de multiples catégories, tels que la puissance, les points de vie, la défense et la rapidité.

Accessible directement via l’écran titre, une nouvelle quête est disponible. Elle met en vedette le fils de Bowser décidant de rechercher les ingrédients nécessaires à la composition du médicament que tout le monde sollicite.

Se déroulant en parallèle de l’odyssée principale, c’est dorénavant des confrontations stratégiques en temps réel, entre deux armées, dont la mission est d’éliminer son capitaine. Malheureusement, cela devient lassant rapidement, et c’est pour cette raison que je vous suggère de faire de courtes séances. Un ajout intéressant, mais qui ne justifie pas un achat à lui seul.

Conservant l’essence de la version datant de dix ans, sa modernité, surtout visuelle, lui offre une cure de jeunesse remarquable. Prévoyez environ 25 heures afin de compléter le récit, excluant les événements annexes.

Ma note de 8,5/10.

Sortie en magasin le 11 janvier 2019.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top