- PUBLICITÉ -
Cindy Daniel

Cindy Daniel (Photo OSA images et TVA, courtoisie)

La Voix: l’aventure se poursuit

L’aventure se poursuit pour les talents d’ici qui prennent part à la populaire émission La Voix, diffusée sur les ondes de TVA.

Il y en a cinq, en fait, et parmi eux, les quatre qui ont été désignés par leur coach pour l’épreuve des Duels, dimanche dernier, ont su garder leur place et pourront passer à l’étape suivante.

Jay Lavigne

Il s’en est fallu de peu, toutefois, pour le Lorrain Jay Lavigne, qui a été momentanément éliminé par Pierre Lapointe, lequel lui avait préféré le Britannique et Gaspésien d’adoption Sam Tucker, après leur interprétation de Sèche tes pleurs, de Daniel Bélanger. Au moment où il s’apprêtait à quitter le plateau, Marc Dupré a utilisé son option «vol» pour faire de Lavigne, qui n’en était qu’à une deuxième apparition publique, l’un de ses équipiers. «Il ressemble à Justin Trudeau!», s’est exclamé le mentor Paul Daraîche.

Ludovick Bourgeois

Un autre Lorrain, Ludovick Bourgeois, a eu moins de mal à se frayer un chemin vers les Chants de bataille, quand tous les juges en place ont exprimé leur préférence à son égard, après un duel avec Anthony Monderie Larouche, de Rouyn-Noranda, sur la

chanson It’s My Life de Bon Jovi. On a vanté les qualités vocales de chacun, mais on a surtout souligné la précision et la solidité du gagnant.

Annie Gaudreau-Roy

Au terme d’un numéro éminemment sympathique, l’Anneplainoise Annie Gaudreau-Roy l’a emporté aux dépens de la Montréalaise Émilie Allard. Toutes deux venaient de chanter Fais-moi un show de boucane des sœurs Boulay et c’est la «couleur particulière» de sa voix et son «timbre attachant» qui ont valu à Annie Gaudreau-Roy les faveurs d’Isabelle Boulay.

Cindy Daniel

Enfin, le rocker Éric Lapointe lançait deux de ses grosses pointures dans l’arène, alors que la Mirabelloise Cindy Daniel et le Lavallois Sebastian Roel se mesuraient à l’une des plus grandes chansons de Jacques Brel, Quand on a que l’amour. Faisant étalage d’un registre impressionnant, Sebastian Roel n’en a pas moins été éliminé (avant d’être aussitôt réclamé par Pierre Lapointe), son coach lu préférant Cindy Daniel, pour sa prestation sensible et inspirée. «Tu portes l’émotion en toi», l’a-t-il complimentée.

Il reste encore une manche de Duels où l’on apercevra forcément la Roseméroise Désirée, qui avait été repêchée par Éric Lapointe, lors des auditions à l’aveugle. Elle sera à coup sûr de la prochaine émission, ce dimanche à 19 h 30.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top