- PUBLICITÉ -
Entete Culture

La saison 2013 annulée, la saison 2014 compromise

Grand Théâtre Olympia de Deux-Montagnes

La nouvelle est tombée la semaine dernière: la saison de spectacles 2013 prévue au Grand Théâtre Olympia de Deux-Montagnes est annulée. La décision a été prise par la Corporation du Complexe sportif et culturel de Deux-Montagnes. À l’évidence, la rentabilité brute associée à la tenue des spectacles au printemps n’a pas été au rendez-vous et n’a par conséquent pas permis de payer les frais de la Corporation.

«Dans un contexte de restriction budgétaire et de recherche de nouvelles richesses, les membres de la Corporation ont pris la décision de ne pas tenir de spectacles pour l’année 2013 afin de ne pas engendrer de pertes importantes», a d’ailleurs fait savoir le président du conseil d’administration de la Corporation, René Fortin. Une décision prise en dernier recours, alors que les noms des artistes constituant la saison 2013 venaient tout juste d’être dévoilés. «Nous espérions d’autres confirmations qui ne sont pas venues», a laissé tomber M. Fortin.

Quatre spectacles figuraient déjà à la programmation 2013 du Grand Théâtre Olympia, soit ceux de Michel Barrette, André Sauvé, Hommage à Pink Floyd et Éric Lapointe. Or, deux de ces spectacles ont été récupérés et seront dès lors présentés au Théâtre Lionel-Groulx, à Sainte-Thérèse, soit le 13 avril 2013 pour Michel Barrette et le 26 septembre 2013 pour André Sauvé. Les gens sont donc invités à communiquer avec Odyscène, diffuseur du Théâtre Lionel-Groulx, pour réserver leur place.

Vers une nouvelle offre de service?

Par ailleurs, à l’heure actuelle, aucune décision définitive n’a encore été prise quant à l’avenir des spectacles présentés au Grand Théâtre Olympia. «Le conseil d’administration doit réévaluer l’ensemble de l’offre pour voir si d’autres options s’offrent à nous», a fait savoir Ann Starkey, directrice de l’Olympia.

On sait cependant d’ores et déjà que la grande capacité de la salle de l’Olympia, soit 1 386 places, constitue un important obstacle à la rentabilité des spectacles, étant donné que peu d’artistes parviennent à attirer plus de 1 000 spectateurs à la fois. «En 2012, c’est Messmer qui a attiré le plus de spectateurs avec 904 billets vendus», a indiqué Mme Starkey.

Pour le moment, les membres du comité consultatif citoyen sur l’Olympia souhaitent que la tenue de spectacles soit réévaluée de façon à maintenir l’offre seulement si l’opération devenait rentable. Or, selon M. Fortin, la saison 2014 se trouve, à ce stade-ci, aussi sur la sellette. «Nous devons réfléchir. Nous ne bénéficions d’aucune subvention, alors notre marge de manœuvre n’est pas très grande. Pour le moment, c’est pas mal certain que nous n’aurons pas de saison 2014», a-t-il fait savoir.

D’abord parce que les artistes, la plupart du temps, programment leurs spectacles un an à l’avance, ensuite parce que la construction d’une nouvelle salle de spectacle à Boisbriand et possiblement une autre à Laval force le conseil d’administration à repenser son offre. «Ça nous rentre dans le corps, c’est certain», a reconnu M. Fortin.

Mentionnons que cette décision d’annuler les spectacles n’affecte cependant aucunement les activités sportives qui se déroulent actuellement à l’Olympia.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top