- PUBLICITÉ -
La romance chez les ados malades

Haley Lu Richardson et Cole Sprouse sont les vedettes de ce drame romantique.

À cinq pieds de toi: la romance chez les ados malades

Lisez la critique de Sébastien Trottier sur un film qui vient de prendre l’affiche dans les salles de cinéma. Cette semaine: À cinq pieds de toi.

Difficile d’être privé d’éléments qu’on tient pour acquis, lorsqu’on est plein de vie. Ce drame romantique d’adolescents m’a interpellé, puisqu’il me touche indirectement, car ma femme a des problèmes de santé importants (n’ayant aucun lien avec ceux de cette production). Son potentiel est bien représenté dans le premier segment, mais la suite n’arrive pas à s’extirper des clichés qu’on lui attribue habituellement.

Le récit présente Stella, dix-sept ans, atteinte de la fibrose kystique. Elle passe une grande partie de sa vie cloîtrée à l’intérieur de sa chambre d’hôpital. Will, un jeune homme de son âge, également affecté de la mucoviscidose, changera son quotidien. Un peu rebelle, et ne voulant plus suivre ses traitements cliniques, c’est en tentant de le raisonner, qu’une relation va se développer.

L’histoire prend le temps de bien décrire la maladie via le vlog que Stella alimente sur Internet, et se poursuit en se concentrant davantage sur ce couple aux personnalités dépareillées. La volonté face aux épreuves, l’amitié (via Poe, l’ami gai, traité pour des symptômes identiques), la sexualité et la mort sont des sujets scrutés. Étrangement, les parents brillent par leur quasi-absence.

Une réalisation distrayante

La véritable distance que les protagonistes doivent respecter entre eux est de six pieds. J’ai trouvé l’explication reliée au titre du long métrage un peu ridicule et illogique, sachant les risques encourus, et la finale tombant dans le sentimental est pratiquement impossible, selon leurs conditions physiques.

La réalisation de Justin Baldoni n’est pas ennuyante, et la caméra demeure en mouvement en évitant la claustrophobie, malgré que l’action se déroule au sein du même établissement.

Haley Lu Richardson (17 ans, sérieusement? ) capture ingénieusement la façade stoïque et la bravoure de Stella, tout en exposant la terreur de sa situation médicale. Cole Sprouse (la série télé Riverdale), ne démontre pas aussi facilement au spectateur ses inquiétudes. Moises Arias (Hannah Montana), sous les traits du meilleur ami, est plus talentueux pour les scènes émouvantes que lors des moments humoristiques.

La semaine prochaine, il sera question des sorties cinéma de ce printemps.

D’ici là, découvrez le site [http://cine-techno.com], afin de consulter les critiques et l’actualité DVD et Blu-ray.

Ma note: 7/10

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top