- PUBLICITÉ -
La rencontre de plusieurs récits de vie

Cora Tsouflidou, Geneviève Young, Marie-Claude Savard et Sophie Bérubé présentant leurs oeuvres littéraires.

La rencontre de plusieurs récits de vie

Prélancement du troisième livre de Geneviève Young

Le Centre culturel et communautaire Thérèse de Blainville s’est rempli d’une centaine de personnes pour le prélancement du troisième livre de Geneviève Young, Poésie d’une affranchie.

L’évènement, tenu le 15 décembre, aura été l’occasion de rassembler cinq femmes pour une conférence sur leur passé et leur présent, à travers leurs bouquins sortis en 2011.

Les femmes qui se sont prêtées au jeu de la conférence étaient Cora Tsouflidou, Marie-Claude Savard, Sylvie Fréchette, Sophie Bérubé en compagnie de Geneviève Young. L’animation d’environ une heure était assurée par Catherine Verdon.

L’assistance a pu entendre ces personnalités parler de leur vécu, qui les a construites, jusqu’à aujourd’hui. «Les invitées de ce soir ont toutes eu le même genre de processus: guérir le passé pour vivre le présent et entreprendre des actions qui solidifient les fondations. C’est important de le partager», affirme Geneviève Young.

Son livre, Poésie d’une affranchie, porte d’ailleurs sur l’histoire de ses racines et d’un voyage sur la terre de ses ancêtres. De l’esclavage à la survie, elle y retrouve des blessures qu’elle transforme en une poésie qui a su la guérir, confie-t-elle.

Ce troisième bouquin sortira officiellement en février 2012 pour le Mois de l’histoire des Noirs. Il aborde les thèmes de la séparation, la discrimination, la violence, l’esclavage, la dignité, les femmes et la liberté. Le recueil est entrecoupé d’entrevues, de prises de conscience et de souvenirs d’enfance.

Cora Tsouflidou, mentor de Geneviève et fondatrice de la chaîne de restaurants qui porte son prénom, a pris plaisir à l’exercice: «Il faut qu’on s’entraide, les femmes», a-t-elle lancé. Ayant publié son livre, Entre le soleil et moi, qui rassemble 33 lettres d’amour à sa marque de commerce, elle avance que les affaires sont une histoire d’amour. Ce livre est pour elle une façon de poursuivre la communion avec sa marque qui est maintenant entre les mains de son garçon. «Il a de très bons résultats», termine-t-elle fièrement.

À travers Orpheline, Marie-Claude Savard se raconte à partir du moment où elle, fille unique, a retrouvé son père décédé dans son lit, épisode suivi par le cancer de sa mère et sa façon de régler leur relation conflictuelle avant sa mort. Des blessures d’enfance trouvant leur guérison dans un livre tout en dialogues, humour et légèreté. «Je suis une adulte plus libre. Je réapprends à vivre. Je suis plus en pouvoir aujourd’hui, à 40 ans», dit-elle.

Le roman coup-de-poing de Sophie Bérubé, également invitée dans le panel, porte sur le pire qui peut ressortir de l’amour où chaque personnage se raconte à travers sa perception. Dans Sans antécédents, Sophie parle de la violence psychologique. «Elle est trop acceptée et trop tolérée dans les relations avec les autres», affirme-t-elle. «Les gens se reconnaissent dans l’intimité où les personnages vivent des émotions pures et universelles», termine-t-elle en parlant de son roman.

 

 

 

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Gagnez 1000$ en cartes-cadeaux, gracieuseté de Hamster Espace Papier
- PUBLICITÉ -
Top