- PUBLICITÉ -
Entete Culture

La littérature à l’honneur dans les Laurentides

Grands Prix de la Culture

On a célébré les lettres et la littérature, le 8 novembre dernier, dans le cadre de la 23e édition des Grands Prix de la culture des Laurentides. Organisée par le Conseil de la culture des Laurentides (CCL), la soirée a permis à onze artistes répartis dans huit catégories de recevoir les honneurs et 11 500 $ en prix et bourses.

«Nous célébrons la littérature sous toutes ses formes, ceux qui la créent, la soutiennent, la défendent et la lisent», a mentionné Hélène Tremblay, présidente du CCL, après avoir offert une performance chantée, accompagnée par Laurent Bélec à la guitare.

Elle a aussi rendu hommage aux bénévoles de partout qui par «leur initiative et leurs efforts sont essentiels au développement d’une vie culturelle dynamique et diversifiée».

Tout au long de cette soirée, on a donc souligné le talent, les efforts et l’implication de personnes, d’entreprises ou de municipalités dans le domaine des lettres. L’artiste IVY a offert deux performances d’un slam particulièrement recherché et apprécié de la salle. Ce dernier est le fondateur de la Ligue québécoise de slam.

Le jury était formé de spécialistes hors région. Il s’agit de Gilbert Lepage, directeur du ministère de la Culture et des Communications pour les régions de Laval, Lanaudière et Laurentides, Linda Amyot, écrivaine de Lanaudière et présidente du collectif À voix haute, Chantal Brodeur, chef de division-bibliothèques, pour la Ville de Repentigny, Danielle Shelton, directrice générale de la Société littéraire de Laval et du périodique Brèves littéraires, et Sylvain-Claude Filion, récipiendaire 2011 du prix Arts-Affaire des Grands prix de la culture des Laurentides.

Le prix jeunesse récompensant un écrivain de moins de 35 ans a été remis à Jérôme Lafond, pour la grande qualité artistique de son œuvre subtile et singulière. «Quand on écrit, on est seul, c’est parfois décourageant. Des prix comme celui-là, ça nous encourage», s’est exprimé l’auteur de la trilogie Brigitte des colères.

Le prix Arts-Affaires a été décerné à la Chambre de commerce et de tourisme de la Vallée de Saint-Sauveur pour ses projets Foire du livre usagé et Les auteurs dans la Vallée.

C’est la Ville de Sainte-Thérèse qui a mérité le prix Municipalité pour son projet Mots d’amour, mots de tous les jours. Développé au CHSLD Drapeau-Deschambault, le projet a permis à des personnes en perte d’autonomie de créer des liens avec leur communauté par la littérature. En huit semaines, ce sont 40 personnes qui ont pu, entre autres, entendre des histoires, des extraits littéraires ou des textes de chanson.

Le prix Passion récompensant l’engagement d’un individu dans son milieu a été remis à Pauline Vincent. Elle a également reçu le prix Ambassadeur, remis au collectif d’auteurs dont elle fait partie, avec Monique Pariseau, Lyne Rouillé et Ugo Monticone, pour leur livre Flâneries laurentiennes.

La passion pour le français dont fait preuve Gleason Théberge à travers son enseignement, ses écrits et ses ateliers, a été soulignée par l’obtention du prix Coup de cœur.

Deux auteurs des Laurentides se sont vu remettre le Prix du roman le plus populaire en bibliothèques. Il s’agit de Francine Allard, dans la catégorie Roman, et Michel J. Lévesque, dans la catégorie Roman jeunesse.

Finalement, le Prix à la création artistique en région du CALQ, accompagné d’une bourse de 5 000 $, a été remis à Jean-François Beauchemin qui a été choisi parmi plusieurs finalistes pour son écriture moderne, épurée et son style lumineux. «C’est extraordinairement émouvant d’écrire pour les gens, qu’ils prennent le temps de lire nos livres, et de voir que mon travail fait une petite différence dans leur vie», s’est exprimé le lauréat.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

La meilleur des aventures sucrées
- PUBLICITÉ -
Top