- PUBLICITÉ -

La conteuse Mafane sera à Saint-Eustache le 18 mars dans le cadre des Contes et Légendes du patriote.

La conteuse Mafane sera à Saint-Eustache le 18 mars dans le cadre des Contes et Légendes du patriote.

En direct des îles avec la conteuse Mafane

Les Contes et Légendes du patriote accueilleront Mafane à la Maison du citoyen de Saint-Eustache au 184, rue Saint-Eustache, à Saint-Eustache., le 18 mars, à 19 h 30.

Madagascar, France, Algérie, Sicile, îles Maurice et La Réunion, voilà les racines de Mafane, la conteuse nomade aux multiples influences. Et lorsque l’on quitte son pays pour ne plus y revenir, qu’emporte-t-on de plus précieux avec soi ? Les histoires de ses ancêtres. Les légendes qui se transmettent de génération en génération.

En quittant La Réunion pour s’installer au Québec, Mafane a su tout de suite que le conte serait le remède idéal pour soigner le mal du pays. À Ottawa, où elle s’établit d’abord, Mafane fait ses premiers pas sur scène et participe ensuite à de nombreux spectacles dans la capitale nationale.

Visitez lamoisson.com
- Publicité -

Tant qu’à s’ennuyer, aussi bien rendre hommage à ses racines, se dit-elle. C’est l’exil, la migration, le départ vers une autre vie et vers l’autre assurément, qui l’inspireront pour écrire ses premiers contes. Car bien plus qu’une raconteuse, Mafane est une créatrice.

Mafane amène ses récits ici et là. Il y a eu le Centre national des arts à Ottawa, le Festival de contes international Boca do Céu, à São Paulo, et plus récemment le Festival du conte de Baden. Sans oublier tous les événements autour du conte qui se tiennent au Québec.

Avec son talent unique, sa verve et son bel accent des îles pacifiques, Mafane s’est fait remarquer. En 2015, l’organisation Les Conteurs du Canada lui décernait une bourse. Puis en avril 2016, un certain Fred Pellerin l’accueillait en résidence de création à Saint-Élie-de-Caxton.

Ayant à cœur de faire découvrir sa région d’origine, Mafane s’inspire aussi bien du folklore et de la musique de l’océan Indien, dont elle sait recréer l’ambiance unique grâce au bobre, l’instrument qui ajoute quelques notes musicales exotiques à ses belles histoires.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top