- PUBLICITÉ -
Échanger, partager pour créer

Photo Yves Déry - Robert Beauchamp et Cathy Primeau proposent un lieu de création pour tous: artistes et néophytes.

Échanger, partager pour créer

Un café des artistes à Saint-Eustache

Les artistes sont souvent inspirés par leur environnement, les personnes qu’ils côtoient et les découvertes qu’ils font. Des lieux d’échanges sont donc des espaces propices à la créativité. Trouvant que la région n’offrait pas d’endroit de ce genre, Robert Beauchamp et Cathy Primeau viennent d’ouvrir le Café Thé des artistes, rue Saint-Louis, à Saint-Eustache.

Installé dans une maison patrimoniale, le café se veut d’abord un endroit où les artistes pourront se réunir pour échanger et peaufiner leur art. «Nous voulions un lieu d’échanges collectifs. Dans un monde individualiste, ça peut être intéressant d’échanger avec des inconnus», mentionne, en entrevue, la directrice du café.

Artiste peintre, Cathy Primeau se fera un plaisir de partager son parcours de vie artistique. Après avoir enseigné l’art à des enfants, la jeune femme a pratiqué les métiers de coiffeuse et maquilleuse avant de se retourner vers ses premières amours: la peinture. Elle poursuit d’ailleurs des études en arts à l’Université du Québec à Montréal.

Son conjoint et partenaire d’affaires, Robert Beauchamp, est quant à lui ébéniste de métier. «L’industrialisation est en train de rendre les gens individualistes. Nous voulons rassembler les gens», ajoute-t-il. Le couple âgé dans la vingtaine a décidé de mettre sur pied le Café Thé des artistes, où les gens pourraient s’arrêter pour une bouchée ou créer.

Des articles en céramique peuvent être peints par le grand public, une occasion de concevoir un objet unique pour soi ou à offrir en cadeau. Autrement, les artistes apportent leur toile et louent un espace de création (table). Peinture, pinceaux, documentation et conseils de Cathy Primeau sont compris. Cette dernière propose également de la peinture sur tissu ou céramique.

Dans leur philosophie d’échanges et de partages, ils ont disposé l’espace d’une façon précise, en pensant aux groupes par la formation de tables de six places et aux personnes seules voulant profiter de la luminosité naturelle de l’endroit avec des tables positionnées devant les fenêtres.

Au deuxième étage, on retrouve une salle pour de plus grands groupes ou des activités spéciales.

«On veut rester rustique. C’était important pour nous d’avoir un endroit patrimonial. Les produits vendus au café sont certifiés biologiques et locaux. Nos contenants pour emporter sont biodégradables. Nous voulons changer les mentalités», indique le couple.

L’idée d’ouvrir un café des artistes est née des rêves de chacun d’eux. Cathy Primeau souhaitait avoir un endroit où exposer ses toiles et où les gens pourraient «venir créer, échanger, découvrir et partager leur parcours de vie», tandis que Robert Beauchamp voulait mettre sur pied un lieu d’échanges pour les artistes comme il y en a plusieurs à Montréal, où il a vécu.

Ce concept fait également suite à un voyage à Cuba où le couple a fait la rencontre d’un peuple dont le mode de vie est basé sur l’entraide. Ils ont acquis l’établissement en mars dernier et ouvert officiellement les portes du café le 5 mai dernier. Renseignements additionnels: 450-472-8677 ou [www.cafethedesartistes.com].

 

 

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top