- PUBLICITÉ -
De la tablette aux pinceaux

De la tablette aux pinceaux

Victoria Nalbandyan

(C. D.) — Il n’y a pas d’âge pour afficher son talent. C’est le message que veut transmettre Victoria Nalbandyan, 10 ans, qui est soudainement passée de la tablette aux pinceaux, nous informe sa mère, Anzhella Paronyan. De fait, la jeune fille s’est mise tout récemment à la peinture, de façon autodidacte, et elle obtient des résultats à ce point probants que la bibliothèque de Deux-Montagnes (sa ville de résidence) lui consacre une exposition qui se poursuit jusqu’au 10 mars. Ce tableau, intitulé «Église bleue», est peint à l’acrylique, son médium de prédilection. Vous découvrirez l’étendue de sa palette en vous rendant à la bibliothèque, durant les heures d’ouverture.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

concours-iga-lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top