- PUBLICITÉ -
Daniel Bélanger en spectacle au Cabaret BMO Sainte-Thérèse

Daniel Bélanger a bien amorcé sa nouvelle tournée offrant, en soir de première, une prestation des plus rodée au Cabaret BMO Sainte-Thérèse. (Photo Sylvain Charest)

Daniel Bélanger ou le faiseur de bien

Après avoir effectué une courte virée musicale dans le country et le rockabilly, Daniel Bélanger est revenu, avec l’album Paloma, avec le style qui lui sied le mieux: le sien. Mais aussi dans une excellente forme, comme il l’a prouvé éloquemment sur la scène du Cabaret BMO Sainte-Thérèse, où il était de passage le temps de deux soirs au mois de mars dernier.

Mais ce ne sont pas les titres de son plus récent album qui ont été les vedettes de ce spectacle, mais bien ceux de ses premiers albums en carrière, à savoir Les insomniaques s’amusent, Quatre saisons dans le désordre et Rêver mieux, et que Bélanger a, bien sûr, remodelés pour la circonstance. Comme c’est son habitude! Plus des deux tiers des chansons interprétées étaient tirées de ces trois albums.

Car de l’album Paloma, Bélanger n’a finalement retenu que six titres, dont un seul en première partie de sa prestation du jeudi 23 mars. Quatre des 10 titres du nouvel album l’ont été en seconde partie, et une dernière s’est immiscée lors du premier des trois rappels.

Manifester son plaisir

C’est donc avec Il y a tant à faire que Bélanger a amorcé avec énergie cette nouvelle tournée. Quelques minutes auparavant, les spectateurs avaient eu droit à une petite séance de thérapie les invitant à «se concentrer sur leur siège» et «à être envahis d’un sentiment de bonheur». Et même Bélanger a invité ses fans à ne pas hésiter «à manifester leur plaisir».

Du plaisir, il y en a eu à satiété, car Bélanger et ses quatre musiciens, à savoir le batteur Alex McMahon, le percussionniste et multi-instrumentiste Alain Quirino, le bassiste Jean-François Lemieux et le guitariste Guillaume Doiron, une «p’tite recrue» très énergique dans ses interprétations, étaient fin prêts pour cette première. Et rodés au quart de tour. Et très loin, souvent, du folk rock dans lequel les chansons baignaient originalement.

Aussi, au travers les 25 pièces interprétées durant presque ces deux heures de spectacle, Bélanger a même laissé la possibilité aux quelque 200 personnes d’y aller de contributions vocales, avec Le parapluie, et La folie en quatre, interprétée dans ce dernier en rappel et en mode guitare-voix-public.

Un retour sur scène qui, au final, aura fait du bien à beaucoup du monde, y compris à l’invité de la soirée qui, manifestement heureux, y est allé de ces quelques mots: «Merci, vous m’avez fait beaucoup de bien!»

À la salle Le Zénith, le 16 juin

Il s’agissait incidemment d’un premier spectacle d’une «longue et large» tournée à travers le Québec comme Bélanger l’a mentionné lors d’une de ses interventions. Et cette tournée s’arrêtera, soit dit en passant, à Saint-Eustache à la salle Le Zénith, le vendredi 16 juin prochain.

Il s’agira alors de la 13représentation de cette tournée qui doit s’échelonner jusqu’au mois de mai 2018. Renseignements et billets sur le [www.lezenithsteustache.ca].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours fête des pères
- PUBLICITÉ -
Top