- PUBLICITÉ -
Se retrouver au cœur de la guerre

George MacKay interprète le soldat Schofield qui, avec le soldat Blake (Dean-Charles Chapman), aura une importante mission à réaliser au cœur de la Première Guerre mondiale.

1917: Se retrouver au cœur de la guerre

1917

Lisez la critique de Sébastien Trottier sur un film qui vient de prendre l’affiche dans les salles de cinéma. Cette semaine: 1917.

1917Sam Mendes ne raconte pas seulement une histoire avec son plus récent long métrage. Il propose une expérience en nous emmenant au milieu d’une bataille durant la Première Guerre mondiale. Simultanément, nous vivons les émotions de ses personnages.

Les évènements débutent le 6 avril 1917. Les soldats britanniques Schofield et Blake ont reçu l’ordre de rejoindre une division voisine, dont le frère de Blake est membre, afin de transmettre un message évitant à 1 600 hommes de tomber dans une embuscade mortelle. Une tâche pratiquement impossible qui doit s’effectuer en traversant le territoire ennemi en plein bombardement, en risquant leur vie à chaque instant.

Un film à voir sur grand écran

Ce récit bouleversant a été tourné comme un énorme plan séquence (les scènes ont été assemblées par souci de faire penser que l’ensemble n’est qu’un seul segment en continu). La caméra n’abandonne presque jamais les deux combattants. On ressent la douleur, la détresse, la tristesse, la peur et le stress qu’ils affrontent toutes les secondes. Intimiste et immersif, on nous tient en haleine lors des passages dans les tranchées, les champs dévastés, les villes détruites, enflammées, ainsi que sur la ligne de front devant les trous des projectiles et les nombreux cadavres. Parfois, notre regard voudrait se détourner, mais cela représente les horreurs de ce pan de notre passé.

Cette prouesse technique a un prix, puisque le cinéaste n’a que très peu développé ses héros. Quelques bribes d’informations sont parsemées ici et là, en axant l’intrigue sur le moment présent.

N’empêchant pas d’avoir d’excellentes interprétations de ses protagonistes principaux, George MacKay (Une vie fantastique) et Dean-Charles Chapman (Game of Thrones) livrent des performances exceptionnelles, terrifiés par leurs fonctions à accomplir. Ils sont entourés par Colin Firth (Réellement l’amour et Mamma Mia!) et Benedict Cumberbatch (Star Trek vers les ténèbres et Avengers: Phase finale), sous les traits d’un général et d’un colonel, via de trop courtes apparitions.

Je vous invite chaudement à le voir sur grand écran et de profiter pleinement des sensations qu’il suscite.

La semaine prochaine, il sera question du film La section rythmique.

D’ici là, je vous invite à découvrir le site [http://cine-techno.com] afin de consulter les critiques cinéma, jeux vidéo et technologiques.

Ma note: 8,5/10

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section Concours

Concours Escapade Gourmande

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top