- PUBLICITÉ -
Jumanji bienvenue dans la jungle de l’authentique

Karen Gillan (Martha), Jack Black (Bethany), Kevin Hart (Fridge) et Dwayne Johnson (Spencer) devront unir leurs forces pour revenir dans le monde réel après avoir été projetés dans le jeu Jumanji.

Jumanji – Bienvenue dans la jungle: une variation divertissante de l’authentique

Jumanji: bienvenue dans la jungle

Lisez la critique de Sébastien Trottier sur un film qui vient de prendre l’affiche dans les salles de cinéma. Cette semaine: Jumanji: bienvenue dans la jungle.

Cela a pris 22 ans à Sony afin de proposer une suite au classique Jumanji, dans lequel le regretté, Robin Williams confrontait une horde d’animaux sauvages en jouant à un jeu de société très bizarre. En voyant la bande-annonce, j’étais sceptique, mais ce nouveau volet, sous-titré «Bienvenue dans la jungle» , s’en tire plutôt bien.

Tout débute lorsque quatre élèves du secondaire, qui n’ont absolument rien en commun, se retrouvent ensemble lors d’une retenue. Ils découvrent l’existence d’un étrange jeu vidéo, appelé Jumanji, auquel ils décident de jouer. Rapidement, les adolescents sont aspirés dans le jeu et deviennent l’avatar qu’ils ont précédemment sélectionné. Pour revenir dans le monde réel, ils devront franchir tous les niveaux et gagner la partie.

Malgré les faiblesses de chacun, ils devront unir leurs forces. Alliant les techniques de combat, la robustesse et l’aptitude du décodage de la carte géographique, alors seulement là, ils réussiront à atteindre tous les niveaux et le glorieux «boss final» .

Jake Kasdan (Sale prof et Film osé), a réussi à faire évoluer la franchise intelligemment afin de s’adapter à notre époque. Les jeux vidéo occupent une place plus importante dans notre quotidien et le long-métrage exploite très bien les codes vidéoludiques.

Des moments divertissants et drôles

L’humour, n’étant pas très raffiné, s’adresse à toutes les tranches d’âge. Il y a de nombreux moments divertissants et drôles sans tomber dans la vulgarité. Cela permet de compenser le manque de profondeur du scénario.

Même si les personnages sont stéréotypés (le nerd, le footballeur, la timide et la narcissique), ils finissent par prendre leur envol et sont utilisés judicieusement. Leurs interprètes, Dwayne Johnson, Karen Gillan s’en sortent plutôt bien. Kevin Hart demeure dans le même registre que ses précédents rôles, tandis que Jack Black se détache du lot et s’amuse à incarner une jeune fille populaire, se croyant meilleure que les autres, prisonnière du corps d’un homme de 50 ans, bien en chair. L’ex-chanteur Nick Jonas est également présent, en rejoignant l’équipe au milieu de l’aventure.

Ce nouvel opus réussit à se dissocier de l’œuvre initiale, tout en y faisant référence à l’occasion, via des clins d’œil discrets.

La semaine prochaine, il sera question du film Le jeu de Molly.

D’ici là, découvrez le site [http://cine-techno.com] afin de consulter les critiques et l’actualité DVD et Blu-ray.

Ma note: 7,5/10

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Gagnez 1000$ en cartes-cadeaux, gracieuseté de Hamster Espace Papier

Gagnez 3000$ en forfait Mariage
- PUBLICITÉ -
Top