- PUBLICITÉ -
Alliés

Marion Cotillard et Brad Pitt personnifient dans ce film un espion canadien et une espionne française qui formeront un couple après leur mission.

Alliés

Un suspense romantique au rythme très lent

Ma note: 7,5/10

Suspense romantique sur fond de Seconde Guerre mondiale, le plus récent film de Robert Zemeckis (Retour vers le futur, Forrest Gump et Seul au monde) permet de mettre en images ce que nous ferions si notre conjoint ou conjointe était soupçonné de trahison envers notre pays.

À Casablanca en 1942, un espion canadien, Max Vatan, et une espionne française, Marianne Beausejour, doivent former un couple pour les besoins d’une mission visant à tuer un officiel allemand. Après quelques jours, les faux sentiments deviennent réels.

Une fois la mission accomplie, Max propose alors à Marianne de le suivre à Londres. Ils se marient et Marianne donne naissance à une petite fille quelques mois plus tard. Leur petite vie tranquille est remise en question lorsque l’un des supérieurs de Max l’informe des soupçons concernant sa femme. Marianne est accusée d’être un agent dormant travaillant pour les Nazis. Convaincu que les services de renseignements se trompent, Max va tout faire pour tenter de la disculper.

Malgré qu’on retrouve à l’occasion des moments de tension, la majorité du long-métrage s’attarde sur la relation de couple formé de Brad Pitt et Marion Cotillard, du développement de cet amour depuis leur toute première rencontre jusqu’à la finale dramatique. La scène de rapport sexuel dans une voiture en plein désert lors d’une tempête de sable pendant que la caméra tourne autour d’eux démontre que rien ne peut briser leur union. On perçoit un sentiment semblable alors que Marianne accouche, en plein bombardement avec des débris partout et des gens affolés autour d’eux.

Un rythme très lent

Le rythme est très lent, surtout dans le premier tiers du récit, soit lors de leur première mission. Mais on reste attentif à cette histoire, tellement le couple semble authentique à l’écran. Les costumes, les décors (incluant les effets numériques bien intégrés, sans être trop apparents) et les quelques scènes d’action permettent de bien s’imprégner de cette époque qui était ardue et dangereuse.

Point important à mentionner, Brad Pitt interprète un Canadien natif de l’Ontario qui a appris le français au Québec (d’où le surnom «le Québécois» que sa femme lui donne affectueusement). Le problème est que cela ne fonctionne pas du tout dans la version doublée en français. Avant qu’on nous explique ses origines, on se demande pourquoi il a tant de difficulté à communiquer.

La semaine prochaine, il sera question du film 17 ans, sérieusement?

Enfin, découvrez le site [www.actualite-dvd.com] afin de consulter les critiques et l’actualité DVD et Blu-Ray.

|

cinéma

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top