- PUBLICITÉ -
Ciné-Répertoire est de retour sur grand écran

Kathia Legault

Ciné-Répertoire est de retour sur grand écran

Dès ce lundi 14 janvier

Après une petite pause de quelques semaines pendant la période des Fêtes, Ciné-Répertoire sera de retour sur grand écran dès ce lundi 14 janvier avec une programmation hivernale dont la première portion comporte cinq films. Les cinéphiles auront ainsi l’occasion, en ce début d’année 2013, de découvrir le drame du réalisateur Bernard Émond, Tout ce que tu possèdes.

Ce long-métrage québécois met en vedette Patrick Drolet dans le rôle d’un homme qui n’attend plus rien de la vie. Avec une relation père-fils désuète et «la retrouvaille» d’une paternité abandonnée, le passé reviendra hanter le personnage à travers ces épisodes.

Pour le lundi 28 janvier, Le Maître, de l’Américain Paul Thomas Anderson, prendra l’affiche, proposant le récit du vétéran de la marine Freddie Quell qui rentre de la Deuxième Guerre mondiale. Alcoolique et violent, il fera la rencontre de Lancaster Dodd, leader de la Cause, qui l’incitera à suivre ce mouvement idéologique. Inspiré de la vie du fondateur de l’Église de scientologie, ce film dépeint les manipulations exercées par un maître sur ses disciples dans le cadre de mouvement philosophique.

Le tout se poursuivra le lundi 11 février avec le documentaire québécois Alphée des étoiles, du réalisateur Hugo Latulippe. Celui-ci met en scène sa petite fille Alphée, atteinte d’une maladie rare qui retarde son développement langagier et moteur, et qui peine à trouver une place dans les institutions scolaires du Québec. L’exil de la famille en Suisse pour une année permettra de suivre les progrès de la fillette, mais l’objectif demeure de revenir au Québec et d’inscrire Alphée à la maternelle.

Le drame français de Lorraine Levy, Le fils de l’autre, prendra d’assaut l’écran le 25 février. La réalisatrice y raconte l’histoire de deux familles, l’une d’Israël et l’autre de Cisjordanie, qui se retrouvent brutalement bouleversées et confrontées à leurs propres identités en apprenant que leur fils n’est pas leur fils biologique, car il a été échangé à la naissance.

Puis, le 11 mars, le documentaire La Fin du temps, de Peter Mettler viendra faire réfléchir les cinéphiles sur la nature et la perception du temps à l’aide d’images impressionnantes, voire poétiques. Plusieurs questions, comme: Qu’est-ce que le temps?, Une réalité? Une illusion? Un concept?, seront au cœur de ce nouveau film de Peter Mettler.

Le reste de la programmation sera dévoilée un peu plus tard, fin février, et les cinéphiles sont invités à faire parvenir leurs commentaires ou suggestions de films en communiquant avec Kathia Legault à l’adresse courriel klegault@ville.saint-eustache.qc.ca.

Rappelons que Ciné-Répertoire est présenté depuis janvier 2006 au Cinéma Saint-Eustache avec l’appui du ministère de la Culture et des Communications, ainsi que de l’Institut national de l’image et du son (L’inis). Il prend l’affiche les deuxièmes et quatrièmes lundis de chaque mois, à 13 h et 19 h. Aussi, le quatrième lundi du mois, un court-métrage précède le film principal.

Précisons, enfin, que le coût d’entrée est de 7 $ et que les billets sont en vente au Cinéma Saint-Eustache même. Pour en savoir davantage, il suffit de visiter le site Web [www.lapetiteeglise.com], onglet <Ciné-Répertoire>, ou de communiquer avec le Service des arts et de la culture de la Ville de Saint-Eustache au 450-974-5166.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top