- PUBLICITÉ -
«C’est l’heure de l’apéro» avec Christine Tassan et les Imposteures

Christine Tassan et les Imposteures sur la scène du Centre d’art La petite église.

«C’est l’heure de l’apéro» avec Christine Tassan et les Imposteures

Dimanche en douceur au Centre d'art La petite église

C’est avec dynamisme, humour et rythme que la formation Christine Tassan et les Imposteures a interprété, lors du dernier Dimanche en douceur de la saison 2012 présenté par le Service des arts et de la culture de la Ville de Saint-Eustache, les pièces de son nouvel album C’est l’heure de l’apéro.

Malgré l’heure de la journée, 10 h, comme l’a souligné Mme Tassan, «C’est un peu tôt le matin pour parler d’apéro», le Centre d’art La petite église, à Saint-Eustache, vibrait d’une ambiance festive. Les spectateurs s’unissaient aux musiciennes, tapaient des mains, bougeaient sur leurs chaises, les gens ont adoré cet univers jazz manouche, de pièces chantées et instrumentales.

Une belle proximité avec leur public

Entourée de Martine Gaumond au violon, Lise-Anne Ross à la guitare et d’Olivier à la contrebasse, Christine Tassan a livré un tour de chant jazz, à la fois poétique et humoristique. Mentionnons que la contrebassiste du groupe, Blanche Baillargeon, n’étant pas présente, car elle venait tout juste d’accoucher. «L’heure était aux bébés», puisque la violoncelliste arborait également un ventre arrondi.

Pour la dernière pièce, Christine Tassan et la violoncelliste Martine Gaumond sont descendues dans la salle pour aller à la rencontre des gens, jouer de leur instrument parmi les spectateurs! Le public a été enchanté par cette belle proximité, par la générosité de ses grandes artistes.

Plus de 400 spectacles

Depuis leur début, en 2003, ces quatre musiciennes roulent leur bosse dans le milieu du jazz manouche et de la chanson revisitée. La réputation du groupe n’est plus à faire avec plus de 400 spectacles en salles et en festivals, dont de multiples représentations dans des évènements d’envergure et plusieurs tournées pancanadiennes (Festival international de jazz de Montréal, Festival Jazz etcetera de Lévis, festival April in Parisde Vancouver …) et françaises. Elles ont partagé les scènes avec les grands du jazz manouche et leurs deux premiers disques ont connu un vif succès critique. L’album De bon matin (2007) s’est classé au palmarès Coup de cœur de Radio-Canada et a décoché la première place du top 4 de Radio Couleur Jazz. Quant à l’album Pas manouche, c’est louche (2010), il a mérité l’honneur d’une nomination au gala de l’ADISQ dans la catégorie Meilleur album jazz création.

Le troisième album de la formation, C’est l’heure de l’apéro, sorti en octobre dernier, marque le début d’une nouvelle étape pour Christine Tassan et les Imposteures qui sillonneront de nouveau le Québec, le Canada et le monde afin de présenter leur délicieux spectacle, un mélange de cocktails pétillant à souhait.

Le prochain Dimanche en douceur aura lieu le 27 janvier, dès 10 h (goûter et café servis à partir de 9 h 30), avec le chanteur d’opéra Charles Brocchierio, accompagné de son pianiste Gyancarto Calia. Trois autres représentations suivront par après avec Stéphane Pilon (le 24 février), Éric Labelle (le 24 mars) et l’Harmonie de la Seigneurie-des-Mille-Îles (le 28 avril).

Pour plus de renseignements, contactez le 450-974-ARTS (2787) ou consultez le [www.lapetiteeglise.com].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top