- PUBLICITÉ -
Célébrons le Nouvel An, le 3 janvier 2010

(Photo Michel Chartrand) - Le pianiste Guillaume Martineau et Jean Deschênes, directeur artistique de la Société de musique viennoise du Québec, vous invitent à célébrer le Nouvel An le 3 janvier 2010.

Célébrons le Nouvel An, le 3 janvier 2010

Concert hommage à Haydn

Régulièrement, nous vous parlons de Jean Deschênes, directeur artistique de la Société de musique viennoise du Québec, et souvent aussi nous vous avons présenté le jeune pianiste Guillaume Martineau, qui récolte prix et honneurs depuis l'école secondaire.

Or, voilà que l’un et l’autre se sont rencontrés pour concocter un concert hommage à Haydn et conclure l’année du bicentenaire du décès du compositeur viennois, mais aussi afin de célébrer la venue de 2010 avec un concert très festif qui sera donné le 3 janvier prochain.

Quiconque connaît Haydn et un tant soit peu les valses de Josef Lanner et Johann Strauss, père et fils, constate une quasi-parenté musicale que Jean Deschênes entend bien exploiter avec la présence d’un pianiste parmi les violonistes et flûtistes de l’Ensemble Strauss-Lanner.
«On s’est rencontré il y a quelques mois, en se disant qu’il faudrait bien faire quelque chose ensemble», raconte Jean Deschênes quant à l’amorce de cette collaboration qui amènera un pianiste au sein de l’ensemble d’allégeance viennoise.

Il sera donc tout à fait nouveau d’entendre le Concerto en Ré de Haydn et sa finale Rondo à la hongroise donnés à la suite de L’Invitation à la valse de C.M. von Weber, et vous pourrez évidemment compter sur l’animation de Jean Deschênes pour faire valoir les liens historiques et musicaux que tisseront les musiciens avec le soliste.

Ce tout premier concert de l’Ensemble Strauss-Lanner sera donné en après-midi dans le hall du Centre culturel de Sainte-Thérèse, plus précisément au 120, boulevard du Séminaire, à compter de 14 h 30. Le prix des billets est de 25 $ et 20$ en prévente, il vous suffit alors de réserver en composant le 450-435-1611.

Les plus férus de l’époque apprécieront les liens que le directeur artistique de la SVMQ compte établir entre le maître de Esterhazy et ceux du biedermeier viennois, dans une prestation fort sympathique que le simple amateur appréciera pour son aspect festoyant et, oserions-nous dire, tout à fait jouissif.

Valses, marches et polkas sont au rendez-vous des festivités viennoises traditionnelles du Nouvel An, mais avec l’ajout de cet autre célèbre compatriote et contemporain de Mozart.

Ce sera donc une très belle occasion de découvrir l’Ensemble Strauss-Lanner, si ce n’est déjà fait, mais également de connaître Guillaume Martineau, un pianiste qui impressionne depuis des années malgré son jeune âge et au demeurant un garçon fort sympathique.

Vous n’avez qu’à taper les lettres www.viennamontreal.ca sur un moteur de recherche pour tout savoir et vous y prendrez sûrement note d’un concert de la Saint-Valentin, à la Butte St-Jacques.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top