- PUBLICITÉ -
Nos stars célèbrent le jazz à Montréal - Jill Barber

Nos stars célèbrent le jazz à Montréal - Jill Barber: Chances

Nos stars célèbrent le jazz à Montréal – Jill Barber

Artistes variés

Nos stars célèbrent le jazz à Montréal

Spectra Musique

La 30e édition du Festival international de jazz de Montréal est peut-être chose du passé, mais il est toujours possible de la célébrer. C’est en tout cas ce à quoi ont été invités à faire les Cœur de pirate, Daniel Lavoie, Isabelle Boulay, Marie-Élaine Thibert, Stéphanie Lapointe, Éric Lapointe, Marie-Mai, Florence K., Michel Rivard, et Garou afin de reprendre certaines des plus célèbres chansons du répertoire jazz. Déjà vendu à plus de 20 000 exemplaires, l’album permet donc de découvrir tous ces artistes francophones sous un nouveau jour puisque toutes les chansons sont évidemment tirées du répertoire jazz anglophone. On appréciera ainsi la voix de Cœur de pirate, accompagnée de Ben Charest, sur la pièce Someone To Watch Over Me, celle d’Isabelle Boulay sur Crazy, cette fois avec la participation de Jordan Officer, de même que l’interprétation de Heart and Soul de Marie-Élaine Thibert, sans oublier cette chanson d’Éric Lapointe qui ressort assurément du lot. Réalisé par Dan Thouin, qui signe aussi les arrangements, l’album comprend aussi une performance inédite datant de 1993 de Ginette Reno (quelle voix!) et Oliver Jones, et des pistes en bonus, gracieuseté de Céline Dion et Jean Leloup (dans ce dernier cas, on se demande bien pourquoi?). Enfin, l’album nous permet réentendre la voix de Gerry Boulet qui, avec son groupe Offenbach et le Vic Vogel Jazz Big Band, interprétait en 1980, la fameuse chanson Georgia On My Mind. Comme c’est souvent le cas pour ce genre d’album, on a ici droit à des interprétations qui sauront plaire ou encore qui laisseront indifférent le mélomane. Mais, en bout de ligne, l’exercice auquel se sont prêtées nos stars vaut le détour.

Jill Barber

Chances

Outside Music

www.jillbarber.com

Si vous avez le goût d’être transporté dans le temps, plus précisément dans les années 1940 et 1950, il faut alors écouter sans tarder la chanteuse canadienne Jill Barber qui, pour son nouvel album, a choisi de tomber dans le romantisme de ces années. Produit par Les Cooper, le «frère de sang» de la chanteuse originaire de Toronto et âgée de 29 ans, l’album réunit donc dix chansons tout à fait originales, écrites au 21e siècle, et non des reprises datant d’il y a 50 ou 60 ans comme on pourrait le penser de prime abord. Car, dès les premiers moments d’écoute, on a quasi l’impression que les chansons qu’interprète ici Jill Barber ont toujours existé et qu’elles ne font simplement que ressurgir du passé. À la fois feutrée et sensuelle, la voix de Jill Barber saura certes vous séduire dès la première écoute. Aussi, on appréciera la qualité des arrangements musicaux. Voilà ici un album à découvrir si, bien sûr, vous avez le goût de plonger à pieds joints dans le romantisme des années 1940 et 1950. Tout à fait envoûtant!

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

concours-iga-lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top