- PUBLICITÉ -
Kim Churchill – Kevin Thompson – NEaMA – Daniel Lavoie

Kim Churchill: Silence / Win – Kevin Thompson: Les roses

Kim Churchill – Kevin Thompson – NEaMA – Daniel Lavoie

Kim Churchill: Silence / Win (Fontana North) – [http://kimchurchill.com] – Son père lui en avait promis une s’il faisait bien à l’école. Promesse tenue par le paternel, et c’est donc à l’âge de 4 ans que Kim Churchill a obtenu sa toute première guitare. Une vingtaine d’années plus tard, voilà que l’Australien Kim Churchill a plus que bien fait ses classes, lui qui propose ces jours-ci un troisième album studio en carrière. Déjà, celui-ci a, en 2009, remporté l’Australia’s National Youth Folk Artist of the Year, signe précurseur de son talent. Qualifié de musicien nomade, Churchill, qui termine une tournée de 20 spectacles au Québec avec Matt Andersen et Steve Hill, a enregistré ce nouvel album sur l’île de Vancouver durant l’été 2013, confiant la réalisation à Warne Livesey, qui a déjà travaillé avec le groupe australien Midnight Oil et le Canadien Matthew Good. Mais, c’est d’abord au Mexique, puis à Montréal, dans un appartement situé à l’intersection des rues Saint-Denis et Villeneuve, qu’il a écrit les 11 pièces de ce nouvel opus. Churchill, qui joue aussi de l’harmonica, de la batterie, des percussions et du piano sur l’album, propose un rock folk teinté parfois de blues, bien rendu par des guitares joyeuses et une voix, par moments, à la Jon Anderson, du groupe Yes. Un jeune homme de tous les talents qu’on vous dit!

Kevin Thompson: Les roses (Audiogram) – [www.kevinthompson.ca] – Petit-fils d’une herboriste-sage-femme clairvoyante abénaquise et d’un ingénieur écossais, fils d’une Tremblay et d’un Thompson, Kevin Thompson a hérité de son père mélomane un goût pour la musique des années 1960. À l’âge de 13 ans, une première guitare se retrouve entre ses mains. Voilà qu’il lance ces jours-ci un deuxième album, placé sous la réalisation de Pierre Marchand (Sarah McLachlan, Rufus Wainwright, les sœurs McGarrigle, Stevie Nicks). Fruit de quatre mois de travail en studio, Thompson propose un album constitué de 10 pièces, dont une, La rose, sur laquelle on peut entendre la voix de Martha Wainwright, et Johnny et Juliette, premier extrait de l’album. D’une belle simplicité, l’album dont le son peut se rapprocher à celui du groupe Karkwa n’en demeure pas moins accrocheur, envoûtant même. Certes, une nouvelle voix, qui rappelle d’ailleurs celle de Louis-Jean Cormier (encore Karkwa!), mais surtout un nouvel artiste que l’on aimera écouter et réécouter. On sent qu’en spectacle, cela pourrait fort bien exploser!

NEeMA: Leave the Light On (Neemaste) – [www.neema.ca] – Après la sortie en 2010 de son album Watching You Think, produit en collaboration avec Leonard Cohen et Pierre Marchand, et salué par la critique, la chanteuse, interprète, compositeure et auteure canadienne NEeMa a entrepris en 2011 une longue tournée. De cette tournée, elle a immortalisé 12 chansons – des œuvres originales et des classiques de la chanson – enregistrées durant des concerts donnés à Montréal et en Europe. Du nombre, mentionnons The Ghost of Tom Joad, chanson-titre d’un album de Bruce Springsteen, Avalanche, une chanson du Montréalais Leonard Cohen que celui-ci a lui-même apprise à NEeMA et Le petit bonheur, de Félix Leclerc.

Daniel Lavoie: La licorne captive (Le Chant du monde) – [www.facebook.com/lalicornecaptive] – En 40 ans de carrière, Daniel Lavoie a traversé différents univers musicaux. Sa rencontre avec Laurent Guardo, compositeur aux multiples facettes, auteur et producteur qui a étudié la musique classique, puis le jazz et la composition, l’amène cette fois dans un projet musical au croisement du baroque et du médiéval. Guardo a mis presque 10 ans pour écrire et composer ce projet de presque une heure constitué de neuf pièces, dont deux poèmes de Rimbaud. Une belle association entre la voix de Daniel Lavoie et la musique singulière de Laurent Guardo.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top