- PUBLICITÉ -
Gianmaria Testa – Cali

Gianmaria Testa: Men At Work Live

Gianmaria Testa – Cali

Gianmaria Testa – Men At Work Live (Le Chant du Monde – harmonia mundi) – [www.gianmariatesta.com]

Né en Italie en 1958, Gianmaria Testa a longtemps joué de la guitare, écrit ses propres chansons et fait partie de petits groupes de musique rock, sans nécessairement enregistrer d’album. Puis, à partir de 1995, à l’âge de 37 ans, il se fait remarquer, avec un premier album. Depuis, ce sont pas moins de huit albums que celui-ci a fait paraître, dont un en concert intime qui n’était pas destiné à être enregistré de prime abord, Solo dal vivo (2008). Voilà que Gianmaria Testa, devenu un des grands de la musique italienne, se fait plaisir, presque 20 ans plus tard, avec un double album live, sur lequel celui-ci interprète pas moins de 23 titres avec les excellents musiciens de jazz que sont Giancarlo Bianchietti (guitares), Nicola Negrini (contrebasse) et Philippe Garcia (batterie). Les chansons ont été enregistrées surtout au Danemark, mais aussi en Allemagne et au Luxembourg, entre février 2012 et 2013, à la suite de la sortie de l’album Vitamia (2011). Et durant cette tournée, au bord des routes, il y avait ce panneau Men At Work, qui illustre d’ailleurs l’album. Comme toujours, Gianmaria Testa est ici d’une belle sensibilité, d’une belle retenue, que l’on sent malgré tout très bien au travers tous ces mots chantés bien évidemment en italien. Comme quoi, la musique n’a pas de frontière!

Cali: La vie cowboy (BCBA Music) – [http://calimusic.fr/]

De son vrai nom Bruno Caliciuri, l’auteur-compositeur-interprète Cali, né en Espagne en 1968, a commencé à se faire un nom avec l’album L’amour parfait, paru en 2002. Puis, les albums se sont succédés et Cali a multiplié les chansons engagées, pour vite devenir un incontournable de la chanson française actuelle. Un peu avant la sortie de son cinquième album studio, Vernet les Bains, et puis après, Cali a enchaîné deux tournées qui font l’objet d’un triple album CD. Le premier CD est ainsi issu d’une tournée avec Steve Nieve, pianiste d’Elvis Costello, et sur lequel Cali interprète 17 titres lors d’un spectacle à Bruxelles, en 2012. Les deux autres CD ont été enregistrés dans le cadre d’une tournée plus «électrique» qui a suivi l’album Vernet les Bains et capté au Bataclan, à Paris, en 2013. Cette fois, 28 titres sont ici interprétés dans un registre plus rock, avec basse, batterie, guitares et claviers. Certes, une belle occasion pour les fans de faire le plein de Cali, et pour ceux qui ne le connaissent pas encore de le découvrir!

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top