- PUBLICITÉ -
Ben Harper and Relentless 7 - Vancouver 2010

Ben Harper and Relentless 7: Live from Montreal International Jazz Montreal - Musique de Vancouver 2010: l’album commémoratif de la cérémonie de clôture des Jeux

Ben Harper and Relentless 7 – Vancouver 2010

Ben Harper and Relentless 7

Live from Montreal International Jazz Montreal

Virgin Music -Emi

www.benharper.com

L’un des grands évènements musicaux du Festival international de jazz de Montréal, l’an dernier, a très certainement été le spectacle de Ben Harper et de son nouveau groupe Relentless 7, présenté à l’extérieur en guise de clôture de l’évènement qui célébrait alors son 30e anniversaire. On avait craint ce soir-là la pluie, mais ce sont plutôt plusieurs tonnes de décibels qui sont tombés sur la tête (et dans les oreilles) des milliers de spectateurs rassemblés en plein cœur du centre-ville de Montréal. Avec sa nouvelle formation, Ben Harper (pas parent du tout avec le Stephen que nous connaissons tous) a choisi d’amorcer, avec un album paru au mois de mai 2009 (White Lies for Dark Times), son neuvième en studio, un virage plus rock, plus blues, plus musclé, avec parfois des parfums à la Jimi Hendrix sur quelques solos bien appuyés. Sur disque, cela s’entendait déjà. Mais rien ne vaut un spectacle. Et cela s’entend très, mais très bien, comme en fait foi le CD qui vient tout juste de paraître. On y retrouve donc, pas moins de 13 pièces inspirées de ce nouvel album de Ben Harper et, bien évidemment, de ses précédents, mais aussi une excellente reprise de Under Pressure, de David Bowie. Aussi, merci beaucoup, on a droit à un DVD pour le moins costaud qui permet de voir toute l’habileté de Ben Harper à la «slide guitar» et de ses comparses qui l’accompagnent sur scène. Du bonbon pour qui aime en avoir plein les yeux et les oreilles!
•••

Various Artist (Artistes variés)

Musique de Vancouver 2010: l’album commémoratif de la cérémonie de clôture des Jeux

EMI Music Canada

Le flambeau des Jeux olympiques d’hiver de Vancouver vient à peine de se refroidir que voilà que l’album commémoratif de la cérémonie de clôture de l’évènement vient d’atterrir en magasin. Comme quoi tout était organisé au quart de tour… Cette fois, contrairement à l’album commémoratif de la cérémonie d’ouverture, on a droit à toutes les pièces et chansons entendues à cette occasion, dont celles de La Bottine Souriante, de Marie-Mai et du groupe montréalais Simple Plan (celle-là en anglais, mais beaucoup plus «distincte»). Et à qui, on-ne-sais qui, donner le crédit (il fallait quand même faire amende honorable et réparer l’effroyable affront), on peut finalement entendre, sur ce disque de fermeture, en bonus s’il vous plaît, la fameuse chanson interprétée par Garou lors de la cérémonie d’ouverture, Un peu plus haut, un peu plus loin. Ce n’est peut-être pas la performance de sa vie, mais il a eu au moins le mérite, le «guts», lui, de l’interpréter «live», pas en «lipsing» devant les dizaines de milliers de spectateurs présents ce soir-là, contrairement à d’autres vedettes «canadians», pourtant renommées (et on ne nommera pas de noms). Bref, si cela vous tente toujours: Go Canada Go!

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top