- PUBLICITÉ -
Zombillénium

Zombillénium: Ressources humaines (Dupuis).

Zombillénium

Quand une nouvelle série de bande dessinée fait son apparition, elle a presque toujours l’avantage de faire bonne impression, puisque les personnages sont nouveaux, l’histoire est nouvelle. Bref, comme on dit, tout nouveau, tout beau! Reste qu’il faut que cette série continue à plaire, à surprendre, voire même à récolter les éloges par la suite. C’est le cas avec la série Zombillénium, dont le premier titre, paru en 2010, avait fait justement bonne impression. Et ça se poursuit avec le tome 2, Ressources humaines (Dupuis), qui vient tout juste d’être récompensé par un Fauve dans la catégorie «Jeunesse» lors du récent Festival international de la bande dessinée d’Angoulême.

Zombillénium, c’est, rappelons-le, un parc d’attractions dont le thème est L’enfer n’a jamais été aussi fun! et où vampires, momies, squelettes, hommes invisibles et autres créatures de l’au-delà tentent de leur mieux de faire peur aux simples mortels que sont les visiteurs. Dans le deuxième tome de la série, signé par le scénariste et dessinateur Arthur de Pins, il sera question de deux faits divers avec l’explosion d’une grenade dans les locaux du parc d’attractions et, presque deux heures plus tard, le décès d’une femme de 42 ans des suites d’un lynchage collectif. Les deux évènements, on le découvrira, sont liés l’un à l’autre.

Encore une fois, l’auteur fait bonne impression, lui qui a réalisé, comme pour le premier tome, les planches de ce deuxième album avec le logiciel Adobe Illustrator 9.0. Aussi, au passage, Arthur de Pins aborde cette fois-ci des thèmes quand même assez sérieux que sont la mort, le monde de l’entreprise ou encore l’acceptation de la différence. Et tout cela, avec cet humour noir que De Pins manie à nouveau avec grande habileté.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

La meilleur des aventures sucrées
- PUBLICITÉ -
Top