- PUBLICITÉ -
Charlebois et l’Osstidgang

Les histoires fabulées: Charlebois et l’Osstidgang (Glénat Québec).

Charlebois et l’Osstidgang

Si les noms du scénariste Ami Vaillancourt et du dessinateur Bruno Rouyère ne vous disaient rien il y a un mois à peine, il en est tout autrement aujourd’hui alors que le duo a lancé, la semaine dernière, à Montréal, l’album Charlebois et l’Osstidgang (Glénat Québec), en même temps que l’album Kissinger et moi (Glénat Québec). Deux albums des mêmes auteurs qui paraissent presque simultanément, c’est plutôt rare, il faut l’avouer. Et au Québec de surcroît!

Si avec Kissinger et moi, Vaillancourt et Rouyère abordent un sujet pour le moins sérieux, avec le coup d’État contre Salvador Allende, au Chili, en 1973, il est question, dans Charlebois et l’Osstidgang, d’un sujet plus léger, même s’il touche un pan de l’histoire moderne du Québec. En effet, Charlebois et son Osstidcho ont marqué en 1968 le Québec d’alors, peu habitué à un tel débordement musical et d’énergie.

Avec cet album, Ami Vaillancourt a ainsi voulu rendre hommage à l’une des figures les plus populaires du Québec en imaginant un récit dans lequel Charlebois, à 16 ans, fait la rencontre, pendant ses vacances d’été de l’année 1960, de Mouffe, Louise Forestier et Yvon Deschamps, ses futurs compagnons de scène. Ce sera un été très spécial pour le jeune Charlebois qui, déjà, joue de la guitare et chante sur l’inspiration du moment. Un été, en fait, de découvertes! À la fin de cet été mémorable, Charlebois écrira même sa fameuse chanson La boulée.

Vaillancourt et Rouyère offrent ici un récit à la fois gentillet et sympathique, truffé de petits clins d’œil et de quelques «sacres», mais qui a aussi le mérite, même s’il n’est que pure fiction, qu’il aurait fort bien pu avoir lieu pour de vrai. Il est à noter que Charlebois et l’Osstidgang est le premier titre d’une série intitulée… Les histoires fabulées.

Le Festival de la BD francophone de Québec

Jusqu’au 14 avril prochain, les amateurs du neuvième art pourront s’en donner à cœur à l’occasion du Festival de la BD francophone de Québec qui se déroule dans la Vieille Capitale. En effet, la 26e édition de l’événement est actuellement en cours, en même temps que le Salon du livre de Québec, au Centre des congrès de Québec. Comme chaque année, une foule d’auteurs d’ici et d’ailleurs, plus de 80 en fait, et en très grande majorité Québécois, seront donc présents à Québec pour rencontrer les amateurs de BD. Également, de nombreuses activités sont au programme, comme des expositions, projections de documentaires, évènements spéciaux ateliers et même un tournoi d’impro BD. Pour tout savoir: [www.fbdfq.com].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top