- PUBLICITÉ -
Centaures

Centaures: Crisis (Le Lombard).

Centaures

Les îles Amandine, petit archipel fictif situé au sud de la Réunion, sont confrontées à un coup d’État. La base aérienne de Monia, permanence opérationnelle conduite par les pilotes français déployés dans le cadre d’un accord de coopération militaire franco-amandinien, est l’objet d’une attaque en règle menée par des révolutionnaires. Deux pilotes, les capitaines Yann «TNT» Trégord et Malia «Starbuck» Nozeret, réussissent à s’échapper de justesse de la base, mais sont contraints d’atterrir en territoire hostile. Le porte-avions Charles De Gaulle, en escale à Djibouti, est dépêché sur les lieux avec, à son bord, le pilote Gil «Gerko» Morgan, tête brûlée et meilleur ami de «TNT».

Après Buck Danny, Tanguay et Laverdure et Biggles, voilà qu’une nouvelle série d’aviation voit le jour avec Centaures, dont le premier titre, Crisis (Le Lombard) vient de paraître. Signée par le scénariste Emmanuel Herzet et le dessinateur Éric Loutte, associé justement à plusieurs albums de la série Biggles qu’il a été appelé à reprendre, cette nouvelle bande dessinée d’aviation a le mérite d’être plus moderne, plus réaliste (le président Sarkozy est du nombre des personnages) et plus documentée que jamais. Pour parvenir à ce résultat, les deux auteurs ont eu l’occasion de passer une semaine sur le porte-avions Charles De Gaulle, sur lequel leurs hôtes leur ont ouvert toutes les portes, à l’exception du secteur nucléaire. Ils en sont revenus avec des milliers de photos, mais surtout avec une expérience de vie et des souvenirs d’ambiance, de bruits et de chaleur qu’une simple photographie ne peut restituer.

Aussi, ce premier tome de la série Centaures permet d’accéder, par l’entremise de codes QR que l’on retrouve en fin d’album, à une douzaine de contenus multimédias exclusifs, donnant l’occasion d’explorer plus à fond l’univers de Centaures: reportages à bord du porte-avions Charles De Gaulle, entrevues avec les auteurs et le personnel militaire, vidéos inédites de la Marine internationale et ainsi de suite.

Bref, les amateurs d’aviation en auront plus que pour leur argent avec Centaures, une série, qui, bien que tout à fait fictive, se veut à la pointe de la modernité et du réel!

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top