- PUBLICITÉ -

Les aventures de Lucky Luke d’après Morris: Un cow-boy à Paris (Lucky Comics).

Bulles à lire: Lucky Luke

Lucky Luke, on le sait, tire plus vite que son ombre. C’est donc dire que celui-ci est quasiment éternel. À preuve, voilà qu’un 80e album le mettant en vedette, ainsi que son inséparable cheval Jolly Jumper, vient de paraître. Et pour la toute première fois depuis son apparition en 1946, dans les pages de l’Almanach 1947 de Spirou, voilà que notre cow-boy solitaire mettra les pieds sur le Vieux Continent avec cet album intitulé Un cow-boy à Paris (Lucky Comics).

Plus précisément, Lucky Luke a la mission d’escorter la fameuse statue de la Liberté et son créateur, Auguste Bertholodi; d’abord lors du périple de celui-ci aux États-Unis pour faire connaître cette grande dame qui sera haute de 93 mètres, puis à Paris, d’où la statue sera transportée jusqu’à New York pour son inauguration officielle.

Bien évidemment, tous ne se réjouissent pas de la chose, à commencer par Abraham Locker, directeur de prison et entrepreneur sans scrupules qui convoite l’île devant accueillir cette statue de la Liberté pour y construire un gigantesque pénitencier. Que ce soit d’un côté ou l’autre de l’océan Atlantique, Lucky Luke aura donc fort à faire pour remplir sa mission.

Un récit tout à fait réussi

S’il s’agit de la 80e aventure de Lucky Luke, c’est aussi la huitième à paraître dans la nouvelle collection Les aventures de Lucky Luke d’après Morris, laquelle a été créée pour marquer la différence avec les albums dessinés par Morris et ceux dessinés par Achdé qui a repris le personnage un an après la mort de son créateur, en 2001. Le dessinateur français signe donc un huitième album, sur un scénario de Jul, pour qui il s’agit d’une deuxième collaboration au scénario, après l’album La terre promise (2016).

Le duo Achdé-Jul s’en tire d’ailleurs fort bien avec ce nouveau récit qui a obtenu un grand succès en librairie en France et en Belgique à sa sortie. Le fait que l’action se déroule à Paris même n’est sans doute pas étranger à ce succès. Mais il faut aussi mentionner que Jul a écrit une histoire tout à fait réussie, remplie d’humour, bien documentée, comportant quelques clins d’œil ici et là, jeux de mots et personnages caricaturés qu’on vous laisse le soin de repérer au fil de la lecture.

De son côté, le dessinateur Achdé est sans faille, prouvant une nouvelle fois qu’il est le digne successeur de Morris.

Bref, un album fort divertissant qui se lit avec beaucoup de plaisir!

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top