- PUBLICITÉ -
Bienvenue à Lionelstock

Le trio Top Démon animera la finale locale de Cégeps en spectacle, rebaptisée Lionel-stock pour l’occasion.

Bienvenue à Lionelstock

Cégeps en spectacle

Seront-ils aussi folichons que l’étaient leurs grands-parents à leur âge? Occuperont-ils l’enceinte du Théâtre Lionel-Groulx pour y semer la paix et l’amour dans une parfaite symbiose? Chose certaine, on célèbrera avec un entrain renouvelé les arts de la scène, au collège Lionel-Groulx, en désignant sous le vocable Lionelstock la finale locale de Cégeps en spectacle.

L’évènement aura lieu le samedi 11 février et proposera une dizaine de numéros estudiantins couvrant les volets du chant, de la musique et de la danse. De ce côté, on y reverra Judith Chartier qui, l’année dernière, avait offert un très beau moment de baladi. Kevin Quian épousera un tout autre rythme, lui qui proposera un numéro de hip-hop.

Les belles voix étant un filon dûment exploité, à Lionel-Groulx, pas étonnant que le chant tienne toujours une bonne place à la finale locale de Cégeps en spectacle. Or, il vous sera donné d’entendre celles de Valérie Carpentier et André-Anne Sabourin qui, l’une après l’autre, s’accompagneront au piano pour livrer leurs propres chansons. Alex Flamand fera de même, mais c’est à la guitare qu’il compose et livre son matériel. Enfin, c’est en visitant le répertoire québécois a capella que Kevin Julien, Marie-Ève Lapierre-Lemoyne, Gabriel Péloquin et Renée-Claude Vigneault ont formé le quatuor Amal’gammes, également de la compétition.

En musique, il y aura le guitariste Horéa Pauna qui fera entendre ses compositions, tout comme le groupe Fasept, une entité exclusivement féminine avec les Léa Boudreau (trombone) Pamela Caravias (basse), Catherine Crépeau (voix), Tracy Généreux (guitare), Karine Gizdon (piano), Simone Leblanc (saxophone) et Domino San-Antonio (batterie).

On versera ensuite dans l’univers new wave, avec les Antoine De Martel, Marc-André Labelle, Jean-Christophe Lalonde, Francis Pelletier et Alexia Tapp, qui forment le groupe Milia. Enfin, c’est avec un conte musical puisant dans l’imaginaire de l’enfance que Xavier-Charles Fecteau compte séduire le jury, avec la complicité de ses musiciens, Maxime Alary, Marjorie Frydig, Jean-Christophe Lalonde, Marcus Savard-Lowry et Olivia St-Pierre.

Deux concurrents de l’année dernière, le comédien Charles Roy et l’auteure, compositrice et interprète Gabrielle Bouchard formeront un duo qui aura pour tâche de faciliter l’attente du public pendant la délibération du jury.

Le tout sera animé par un trio formé de trois étudiants en interprétation théâtrale, Guillaume Laurin, Christophe Payeur et Philippe Boutin, qui se réclameront du groupe Top Démon. Ils seront aidés de quelques camarades et, selon les couleurs annoncées en point de presse, l’absurde dominera leurs interventions qui, par ailleurs, ne seront pas exemptes d’une touche clownesque.

Le but de l’exercice, enfin, sera de désigner le représentant du collège Lionel-Groulx à la finale régionale du Centre-Ouest du Québec qui aura lieu le 17 mars, au collège Gérald-Godin, à Sainte-Geneviève. Les dix gagnants des cinq finales régionales, quant à eux, se retrouveront en finale nationale, le 28 avril, au Centre d’études collégiales en Charlevoix, à Saint-Irénée.

Mais il faudra d’abord franchir l’épreuve locale qui débutera à 19 h 30 et se déroulera, comme toujours au Théâtre Lionel-Groulx. Les billets seront en vente à la porte, au coût de 8 $. Pour information: Sébastien Ponce, au 450-430-3120, poste 2569.

 

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top