- PUBLICITÉ -
Attention! 4 chasseurs s’installe au Théâtre des Érables de Saint-Eustache

(Photo Michel Chartrand) - Le texte de deux des comédiens d’Attention! 4 chasseurs, Simon Côté et Jean-Louis LeBreux, contient quelques blasphèmes gratuits, mais surtout plusieurs jeux de mots qui rendent la pièce amusante et cocasse.

Attention! 4 chasseurs s’installe au Théâtre des Érables de Saint-Eustache

Jusqu’au 29 août

Quatre amis s’isolent dans un camp pour une semaine de chasse à l’orignal. L’alcool coule à flots, la bouffe est mauvaise et les femmes sont au cœur des conversations. Voici la trame de fond de la pièce de théâtre Attention! 4 chasseurs.

Malgré une introduction trop longue, l’histoire s’avère un divertissement agréable. Les sujets et les occasions sont nombreux pour que les taquineries fusent de toute part dans cette pièce humoristique qui déclenche les rires dans la salle.

Le texte de Simon Côté et Jean-Louis LeBreux, de Petite-Vallée, contient quelques blasphèmes gratuits, mais surtout plusieurs jeux de mots qui rendent la pièce amusante et cocasse.

Les auteurs incarnent chacun un personnage.

Simon Côté personnifie Roger, un homme marié qui vit un amour virtuel en secret. Il est sans contredit le comédien clé de la pièce.

Jean-Louis LeBreux joue le rôle d’Arthur, le (piètre) cuisinier du camp. Avec l’accent gaspésien, il aurait intérêt à améliorer son élocution afin de rendre l’ensemble de ses répliques plus compréhensible.

Ralph Bernatchez interprète Paulo, dont les problèmes de bégaiement ne l’empêchent pas de s’exprimer. Son jeu est juste quoiqu’il bute un peu trop souvent sur les mots rendant l’écoute de la pièce plus difficile. Quant à Camille Brousseau, il tient le rôle de Ti-Luc, un «tanguy» (vieux garçon qui reste chez sa mère).

Les quatre comédiens maîtrisent très bien leur texte et leur personnage. Agrémentée de chansons, la pièce n’est jamais ennuyante, car ces dernières changent le rythme de croisière. D’autant plus que les membres du quatuor font entendre de belles voix.

L’humour empreint non seulement leur tirade, mais la mise en scène. Réalisée par Alan Côté, celle-ci fait en sorte qu’il n’y a pas de temps morts. Tous les comédiens sont mis à contribution lorsqu’ils sont au-devant de la scène.

Il a su faire une bonne utilisation de l’éclairage et l’ajout d’enregistrements sonores qui amènent une dimension temporelle et environnementale à la pièce jouée dans un décor de circonstance.

Ce qui se passe dans le camp reste dans le camp!

Les plaisanteries et calembours visent surtout la génération des baby-boomers et de l’avant-guerre. La réaction du public en a fait foi à la première de la production du Village en chanson de Petite-Vallée. Attentions! 4 chasseurs fera rire de bon cœur les passionnés de chasse qui s’y reconnaîtront comme les autres qui pourront assister aux confidences entre hommes de ces semaines «en célibataire».

Dans ce cas-ci, les relations homme-femme remportent la palme, suivies du mariage, de leurs aspirations et… des hémorroïdes.

La pièce d’une durée d’environ deux heures, plus entracte, est présentée au Théâtre des Érables de Saint-Eustache jusqu’au 29 août. Les billets sont en vente à la billetterie du Théâtre au 450-473-3357 et sur le Réseau Admission.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top