- PUBLICITÉ -
Arts en fête: «Le plus eustachois en 23 ans»

La Corporation des fêtes de Saint-Eustache et ses membres ont été honorés en recevant le trophée Fleur de lys remis par la section Jean-Olivier-Chénier de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal.

Arts en fête: «Le plus eustachois en 23 ans»

Bilan de l'édition 2012

«Je sais que je dis cela chaque année, mais cette fois, c’est encore plus vrai. C’est vraiment le plus eustachois des festivals que nous ayons eus en 23 ans!» C’est avec ces quelques mots que le président de la Corporation des fêtes de Saint-Eustache, Raymond Tessier, a résumé la 23e édition du festival Arts en fête qui s’est tenu, les 21, 22, 23 et 24 juin derniers, autour du manoir Globensky, du moulin Légaré et du Centre d’art La petite église, dans le Vieux-Saint-Eustache.

Si, l’an dernier, l’évènement a été grandement perturbé par la pluie, l’édition 2012 du festival Arts en fête s’est déroulée sans anicroche, sous un soleil radieux les quatre jours, exception faite du dimanche au soir, alors qu’une faible pluie est tombée. «Je me dois de dire merci à mère Nature», a lancé tout sourire Raymond Tessier, en compagnie de l’équipe du Service des arts et de la culture de la Ville de Saint-Eustache qui participe très étroitement à l’organisation de l’événement.

Si le festival Arts en fête a connu une saveur davantage «eustachoise» cette année, c’est que plusieurs Eustachois ont pris d’assaut la grande scène aménagée dans les jardins du manoir Globensky. Ainsi, le groupe Raffy, dont fait partie l’Eustachoise Raffy, a donné le ton aux festivités dès le jeudi soir avec un spectacle débordant d’énergie. Tout juste après, Bernard Adamus a pris la relève.

Le groupe Raffy s’est incidemment vu remettre, ce même jeudi soir, le prix Hommage décerné par la Corporation des fêtes de Saint-Eustache, visant à souligner la contribution du récipiendaire au rayonnement des arts et de la culture dans son milieu.

Le samedi soir, c’était au tour du rappeur Koriass, un Eustachois d’origine, d’animer les festivités. Celui qui a pour vrai nom Emmanuel Dubois était très heureux de renouer avec sa ville d’enfance et de chanter tout à côté de l’école Jacques-Labrie, où il a étudié quand il était jeune. «C’est pour moi le spectacle le plus important, car il se déroule à Saint-Eustache», a dit celui qui a deux albums à son actif et une chanson intitulée… St-Eustache.

Immédiatement après le feu d’artifice, toujours très couru, c’était au tour de la formation 9B, regroupant des musiciens de Saint-Eustache et des environs, de monter sur la grande scène. Un trio de trois DJ a complété cette soirée.

Aussi, le dimanche soir, le Chœur des Îles de Saint-Eustache, réunissant une cinquantaine de chanteurs, a clos les festivités avec un spectacle en hommage aux patriotes de 1837, présenté également sur la Grande Scène.

Le beau temps aidant cette année, ce sont donc des milliers de festivaliers qui ont envahi le site du festival Arts en fête durant ces quatre jours. Le spectacle du groupe Kaïn, le vendredi soir, a été particulièrement couru, tout comme la journée familiale, le dimanche matin et après-midi, alors que des centaines d’enfants et leurs parents ont attendu patiemment pour prendre part aux différentes activités proposées. Le Cirque Jean Coutu a aussi été très populaire à sa troisième présence au festival Arts en fête.

Aussi, la Corporation des fêtes de Saint-Eustache et ses membres ont été honorés, le 23 juin au soir, pendant la cérémonie patriotique, par la section Jean-Olivier-Chénier de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (SSJBM) en recevant le trophée Fleur de lys.

«Les artistes ont été très généreux de leur temps, et c’est tout à leur honneur. La qualité des spectacles a été incroyable. Merci à eux, merci aux bénévoles, aux employés de la Ville de Saint-Eustache et aux milliers de personnes qui sont venues sur le site», a conclu Raymond Tessier, tout en annonçant que la 24e édition du festival Arts en fête se déroulera, en 2014, les 21, 22, 23 et 24 juin.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top