- PUBLICITÉ -
Jennifer Lopez excelle en strip-teaseuse

Ramona (Constance Wu) et Destiny (Jennifer Lopez) vont unir leurs compétences pour se venger sur les clients de Wall Street.

Arnaque en talons: Jennifer Lopez excelle en strip-teaseuse

Lisez la critique de Sébastien Trottier sur un film qui vient de prendre l’affiche dans les salles de cinéma. Cette semaine: Arnaque en talons.

Cette récente réalisation de Lorene Scafaria (Ma mère et moi, et Recherche ami pour partager fin du monde) est inspirée de l’article «The Hustlers at Scores» , écrit par la rédactrice Jessica Pressler. Cet article décrit les événements de strip-teaseuses tentant de survivre à la récession de 2008, au moment où les hommes se font de plus en plus rares à l’intérieur des bars.

Le scénario se concentre principalement autour de Ramona, la reine du club où elle travaille, et de Destiny, sa nouvelle recrue. Elles unissent leurs compétences pour se venger sur les clients de Wall Street. Leur plan de match est de les droguer, afin de leur soutirer davantage d’argent provenant de leurs cartes de crédit. Cette stratégie fonctionne à merveille, mais l’entrée financière rapide jumelée à une vie facile les amèneront à faire des choix trop risqués.

Nudité et érotisme… bien dosés

Évidemment, une telle thématique dévoile de la nudité et de l’érotisme au cœur du récit. Par contre, la production a su bien doser en faisant progresser ses protagonistes. Ignorant les futilités et les jugements, elle sert à mieux comprendre le milieu dans lequel vivent ces danseuses. On voit ainsi ces femmes en pleine action sur la scène, au fond des isoloirs et en coulisse pendant presque l’entièreté du premier acte.

La suite laisse le pouvoir féminin prendre sa place, alors que le sexe opposé est réduit à être qu’un simple homme-objet. De plus, le long métrage contient des pièces musicales aux styles pop, rock et R&B (incluant Britney Spears, 50 Cent, Janet Jackson), adaptées aux années où les personnages évoluent.

Constance Wu (Crazy Rich à Singapour) est talentueuse et propose une performance juste, mais elle se fait éclipser à chaque fois que Jennifer Lopez (Romance à Manhattan, Selena et Loin des regards) est à l’écran. Cette dernière soumet une interprétation supérieure, tout en nuance et en sensualité. Un rôle qui devrait la démarquer de ses pairs lors des remises de prix qui aura lieu au cours des mois à venir. Parmi la distribution, on retrouve également Julia Stiles (Jason Bourne et Le prince et moi) en journaliste fictive écoutant ce que Destiny lui raconte concernant sa carrière.

La semaine prochaine, il sera question du film Rambo: La dernière mission.

D’ici là, découvrez le site [http://cine-techno.com] afin de consulter les critiques cinéma, jeux vidéo et technologiques.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours Mariage 2019

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top