- PUBLICITÉ -
Aquaplane, une musique à découvrir

(Photo Pierre Latour) - Aquaplane en spectacle.

Aquaplane, une musique à découvrir

Au Centre d’art La petite église

C’est vendredi dernier que le Centre d’art La petite église de Saint-Eustache accueillait le groupe des Laurentides Aquaplane. Cette formation y a débuté sa tournée de spectacles pour son troisième album, La tête à l’eau. Provenant de Sainte-Thérèse et de Rosemère, ce groupe, formé de trois frères et d’un ami, propose une musique harmonieuse avec de superbes arrangements. Un spectacle qui a été tout en sons, rythmes et lumières.

La salle intimiste et feutrée du Centre d’art La petite église était bien remplie. C’est avec une certaine fébrilité que tout le monde attendait les premières notes du spectacle qui sont arrivées en force avec un quatuor à cordes accompagnant pour l’occasion la formation. Une musique qui a tout de suite envahi la salle et qui a installé la richesse de leur musique si harmonieuse, rappelant un peu celle des Beach Boys. D’un style rock parfois un peu plus léger, on a pu assister à une généreuse performance d’un groupe très à l’aise sur scène et qui a fait participer plus d’une fois les spectateurs.

Si parfois on perdait quelques notes de la voix du chanteur et guitariste Maxime Moranville, son interprétation enthousiaste de même que le plaisir de Nicolas Jarret à la batterie, de Bruno et Daniel Moranville à la guitare et à la basse étaient contagieux. Un audacieux et intéressant jeu de lumières a suivi les chansons interprétées par le groupe, même si parfois, dans cette petite salle, il pouvait être aveuglant. Néanmoins, les spectateurs ont pu se réjouir de belles pièces où les rythmes, les instruments et les silences étaient bien utilisés.

Visitez lamoisson.com
- Publicité -

Avec ce dernier album La tête à l’eau, Aquaplane s’allie les soins du réalisateur Pat Fraser. Le groupe explique que cela les a fait sortir de leur zone de confort, avec une musique et des sujets plus matures ainsi qu’une richesse harmonique. «Notre but était d’avoir une musique remplie et des textes laissant libre à l’interprétation de chaque personne», nous explique-t-il. L’inspiration pour les thèmes de leur album provient principalement des expériences personnelles de vie des membres du groupe. La rentrée montréalaise d’Aquaplane est prévue au Lion d’Or le 17 mars prochain.

Les personnes présentes ont également pu assister à une première partie tout en douceur avec la superbe voix de Catherine Labrecque, également des Laurentides. Sa musique acoustique, ses paroles poétiques et sa voix juste et aérienne ont tenu la salle en grande écoute pendant les quelques chansons qu’elle a interprétées. Une musique intime qui donnait envie d’être à l’écoute des histoires qu’elle racontait en musique.

Pour mieux connaître le groupe Aquaplane, les spectacles à venir et entendre des extraits musicaux, on peut visiter leur site Web, à l’adresse [www.aquaplane.ca]. Par ailleurs, il est possible d’entendre la musique de Catherine Labrecque sur MySpace, à l’adresse: [www.myspace.com/catherinelabrecque].

Enfin, pour davantage d’information sur les spectacles à venir au Centre d’art La petite église, il est possible de consulter la programmation en ligne, à l’adresse [www.lapetiteeglise.com].

 

 

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top