- PUBLICITÉ -
Afla Rococco

Alfa Rococo vient Chasser le malheur

Le vendredi 11 mars, au Centre d’art La petite église

Alfa Rococo sera de retour à Saint-Eustache, le vendredi 11 mars prochain, alors que Justine Laberge et David Bussières, accompagnés de Jean-Luc Huet à la guitare, Joseph Perreault à la batterie, Gabriel Lajoie à la basse et Pat Fraser aux claviers, viennent d’entamer une tournée de villes québécoises pour présenter leur second album intitulé Chasser le malheur.

En entrevue téléphonique avec David Bussières, ce dernier a avoué que le duo aime bien revenir jouer à Saint-Eustache. «Nous sommes venus, dit-il, deux fois au festival Arts en fête et deux fois au Centre d’art La petite église. C’est une super belle salle très intime et festive à la fois. Nous sommes toujours bien reçus par les organisateurs et le public de Saint-Eustache.»

David Bussières explique ainsi les nouvelles compositions: «Nous écrivons tous les deux. Chacune de nos chansons a sa petite histoire. Nous avons un regard cynique sur la société d’aujourd’hui par rapport à la liberté de l’être humain.»

Depuis la sortie du second album, en novembre dernier, la pièce titre a occupé la première place des palmarès. En fait, Chasser le malheur a été la chanson la plus jouée dans les radios à travers le Québec durant neuf semaines.

La tournée de Lever l’ancre, d’une durée de deux ans, s’est terminée en octobre 2009. «Nous avions vraiment hâte, raconte David, de remonter sur scène. Les contacts sont plutôt limités pendant l’écriture et en studio. C’est très intéressant de participer à l’échange d’énergie d’un spectacle.»

Les spectateurs peuvent s’attendre à quelques changements: «Avant de faire notre premier album, nous n’avions pas fait beaucoup de spectacles. Lors de notre première grande tournée, nous avons fait plus de 200 shows. Notre son a évolué. Il est plus rock. J’ajouterais que notre spectacle brasse un peu plus que le disque. C’est sûr que maintenant, nous avons un plus grand répertoire. Ça nous a permis de monter un show avec différentes ambiances. Ça finit très dansant et on aime ça quand les gens dansent devant nous.»

Avant la sortie du deuxième album à l’automne 2010, il y a eu un grand moment en février alors qu’ils ont été invités à Vancouver pendant les Jeux olympiques. «C’était génial!, raconte David, nous devions jouer quelques spectacles pour les francophones à la Maison du Québec, puis on nous a demandé de nous produire pour un groupe d’anglophones. À notre grande surprise, tout le monde dansait. C’était très cool. En plus, nous étions là lors de la victoire de la médaille d’or du Canada au hockey. C’était euphorique dans les rues de Vancouver. Un grand moment!»

En plus d’une longue tournée dans plusieurs villes du Québec, Alfa Rococo se retrouvera au mois d’avril en France et en Belgique pour faire la première partie du spectacle de Zaz, une grande étoile française qui vient de remporter le Victoire de la chanson originale de l’année avec le titre Je veux.

Au coût de 25 $, les billets pour le spectacle du vendredi 11 mars, 20 h, sont en vente auprès du Service des arts et de la culture de Saint-Eustache situé au 275, rue Saint-Eustache, tout à côté du Centre d’art La petite église, par téléphone au 450-974-ARTS (2787). Renseignements additionnels: [www.lapetiteeglise.com].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top