- PUBLICITÉ -
Mon top 5 des jeux vidéo de 2019

Le plombier aux habits verts est en tête d’affiche du jeu Luigi’s Mansion.

Mon top 5 des jeux vidéo de 2019

Lisez la chronique techno de Sébastien Trottier. Cette semaine: Top 5 des jeux vidéo de 2019.

Adorant la Nintendo Switch, je vous présente mon top 5 des jeux que j’y ai joués en 2019.

River City Girls – 8,5/10

Remplie d’humour, de référence à la pop culture et de musiques rythmées, c’est un réel bonheur pour les amateurs de «beat’em all» . Les vedettes de ce volet sont les copines des héros. Elles n’hésitent pas à utiliser leurs poings, leurs pieds, des bâtons de baseball, des barres de fer ainsi qu’un yo-yo en vue d’affronter les vagues d’ennemies. Les graphismes, les animations et les environnements vieille école 16 bits sont magnifiques et variés.

Cuphead – 9/10

Amalgame des styles «Shoot ‘em up» et «Run and gun» en 2D, sa jouabilité très précise et difficile réussit à se démarquer de la compétition. Son visuel, ses harmonies et son bruitage sont un hommage aux dessins animés des années 30. C’est une évidence, il faut mourir d’innombrables fois afin d’apprendre les routines. On peut jouer en coopération et se partager le plaisir.

Super Mario Maker 2 – 9/10

Après un premier opus sur Wii U qui a permis de créer ses propres niveaux, cette suite élabore davantage cet univers délirant, dont la limite est notre imagination (ou presque). De nombreuses nouveautés (des dizaines d’objets et fonctionnalités supplémentaires, un mode nuit et une histoire beaucoup plus étoffée) le rendent indispensable à tout possesseur d’une Switch.

Luigi’s Mansion 3 – 9/10

C’est le plombier aux habits verts qui est en tête d’affiche. Équipé de l’Ectoblast GL-U, d’une lampe de poche, d’un Révéloscope et de ventouses, on visite les étages d’un hôtel en aspirant les fantômes. Ses effets de lumières et ses décors soignés lui permettent de surpasser ses prédécesseurs parus respectivement sur GameCube et 3DS.

The Legend of Zelda Link’s Awakening – 9/10

Refonte du jeu lancé initialement sur Game Boy, son aspect visuel et ses mélodies totalement retravaillées en font un incontournable, même si le récit est quasi identique. C’est un délice de sillonner tous les recoins de l’île de Cocolint.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top