- PUBLICITÉ -
Notes du calepin – 4 décembre 2013

Notes du calepin – 4 décembre 2013

Il faut penser que se décider à investir de 3 à 5 milliards de dollars au Québec ne doit avoir rien de bien excitant ces jours‑ci pour les conservateurs de Stephen Harper. Il y est ici question, bien sûr, du fameux pont Champlain. C’est que les conservateurs se retrouvent troisièmes, loin derrière les néo‑démocrates et les libéraux, dans les intentions de vote des Québécois. Disons que cela a sûrement été une décision beaucoup plus facile à prendre quand il a été question, en 2012, de construire un deuxième pont entre Windsor, en Ontario, et Détroit, aux États‑Unis, un projet évalué entre 3,5 et 4 milliards de dollars. Mais le gouvernement conservateur a finalement reconnu qu’il faut un nouveau pont Champlain, et – fait nouveau – le plus rapidement possible, l’actuel étant devenu de plus en plus problématique sur le plan sécuritaire. On l’a vu au cours de la dernière fin de semaine alors qu’une «super‑poutre» a été installée sur une pièce de béton fissurée du pont Champlain. Plutôt qu’en 2021, le nouveau pont Champlain devrait (notez bien ici le conditionnel) être prêt pour 2018, une «date garantie» par le ministre de l’Infrastructure, Denis Lebel. Si on doit maintenant accélérer le processus, ce qui n’est pas sans en inquiéter certains, c’est la faute même du gouvernement conservateur qui était bien au fait de la situation précaire du pont Champlain. En attendant d’ouvrir les goussets et d’amorcer le processus de construction d’un nouveau pont, il a préféré soigner le malade, plutôt que le guérir véritablement. C’est donc une bonne nouvelle pour les résidants du Grand Montréal et les contribuables puisqu’on sait qu’en trois ans, la facture peut monter de beaucoup, de beaucoup même…

Je sais que nous sommes énormément sollicités pour toutes sortes de causes durant l’année. Et quand arrivent novembre et décembre, c’est encore plus vrai. Ce sera le cas ce jeudi 5 décembre alors que plusieurs bénévoles recueilleront des denrées non périssables et des dons en argent dans le cadre de la Grande Guignolée organisée par Moisson Laurentides. Vos hebdos L’ÉVEIL et LA CONCORDE y participeront à nouveau, alors que plusieurs membres du personnel seront postés, dès 7 h le matin et jusqu’à 16 h, à l’intersection des rues Saint-Louis et Saint-Eustache avec d’autres bénévoles. Il faut aussi rappeler que les Chevaliers de Colomb de Saint-Eustache tiendront leur 98e guignolée le samedi 7 décembre prochain, et que le Comité d’action sociale de Saint-Eustache en fera tout autant les samedi 7 décembre et dimanche 8 décembre. Donc, les occasions ne manqueront pas ces prochains jours pour faire preuve de générosité, si minime soit‑elle!

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top