- PUBLICITÉ -
Notes du calepin – 29 mai 2013

Notes du calepin – 29 mai 2013

Je me permets de revenir sur le navrant cas de ces sénateurs qui ont réclamé des dépenses non autorisées. Le premier ministre Stephen Harper a beau dire, depuis le Pérou, en Amérique du Sud, qu’il n’était pas au courant (tiens, un autre Gérald Tremblay!), cela n’excuse rien du tout. Mais rien du tout! Une fois mis au courant du cas du sénateur Mike Duffy, il aurait dû, comme premier ministre responsable de ses troupes, assurer un suivi serré de ce dossier, de s’en occuper même personnellement. Le fameux chèque de 90 000 $ du chef de cabinet de M. Harper n’a pas été fait, à ce que je sache, il y a cinq ans ou un an, mais bien au cours du mois de mai, après que les fameuses dépenses du sénateur Duffy aient été mises au grand jour par les médias. Dans cette affaire au cours de laquelle mensonges sur mensonges se sont succédé, la réaction la plus sensée est parvenue de Jacques Demers qui a dit avoir songé à quitter le Sénat, dégoûté de voir des gens abuser de la sorte de leur poste et du système. L’ancien entraîneur du Canadien de Montréal n’a peut-être pas un diplôme d’avocat, de notaire, d’ingénieur ou d’expert en politique, mais il demeure avant tout un homme dont personne ne doute de sa sincérité. Et de sa loyauté. C’est sans doute pourquoi il ne démissionnera sûrement pas de son poste de sénateur. Ses collègues du Sénat auraient cependant avantage à s’inspirer des valeurs de cet homme qui n’a pas hésité à dévoiler, en 2005, son analphabétisme fonctionnel. Bien sûr, on ne peut pas mettre tous les politiciens, élus ou nommés, dans le même panier, mais force est d’admettre qu’il s’en trouve encore trop à justement piger à même l’argent que les contribuables gagnent avec plus de labeur qu’eux.

Changeons de sujet pour parler de Claude Savignac, auteur-compositeur et interprète de Saint-Eustache, qui lancera officiellement son deuxième album en carrière, Où dans l’univers?, qui paraît presque 15 ans après son premier. Les 12 chansons de ce deuxième album peuvent être écoutées depuis presque un an sur le site Web de Claude Savignac, à l’adresse [www.claudesavignac.com], mais celles-ci pourront maintenant être insérées dans un bon vieux lecteur CD, car cela existe encore. Le lancement en question aura lieu à la salle O Patro Vys, située au 356, avenue Mont-Royal, à Montréal, le jeudi 30 mai prochain. Les portes ouvriront à compter de 18 h et un spectacle est également au programme de la soirée avec Claude Savignac et ses quatre musiciens, les Martin Bachamp à la guitare, Jacques Roy à la basse, Gabriel Desjardins aux claviers et Marc Bonneau à la batterie. Le coût d’entrée à ce lancement est de 10 $ et comprend le nouveau CD.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top